Absence de Soro à la cérémonie de l’opposition sur la CEI, Bédié clarifie : « Le mouvement qui supporte Soro était dans la salle »

Affoussy Bamba-Lamine porteuse d'un message à Henri Konan Bédié
Affoussy Bamba-Lamine porteuse d'un message à Henri Konan Bédié

Des leaders de l’opposition ivoirienne dont président du PDCI-RDA se sont réunis le vendredi 1er mars 2019, à la maison du parti à Cocody pour examiner et adopter le document portant réforme de la Commission électorale indépendante (CEI). Pour Bédié cette rencontre prépare la mise en place d’une véritable plateforme qui regroupera tous les partis politiques de l’opposition.

Quel était l’objectif de la rencontre des partis politiques de l’opposition de ce vendredi 1er mars ?

Les partis politiques qui viennent de se réunir ce matin (NDLR : vendredi 1er mars 2019) en vue de l’adoption du document unique des propositions de ces partis pour faire suite à la requête du gouvernement préfigurent de la mise en place d’une véritable plateforme non idéologique dont nous poursuivons l’étude qui regroupera tous les partis politiques en vue de l’élection de 2020.

A lire aussi : Affoussy Bamba : « Voici pourquoi le Conseil politique de Soro n’a pas signé le communiqué de l’opposition sur la CEI »

Comment expliquez-vous l’absence de ?

Il ne s’agit pas de la plateforme proprement dite aujourd’hui. Il s’agit de l’adoption du document unique des propositions des partis politiques de l’opposition. Mais bien entendu, je pense que le mouvement qui supporte Guillaume Soro était dans la salle on peut donc dire qu’il était représenté.

Propos retranscrits par Karina Fofana

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici