All Africa Music Awards (AFRIMA 2018): Aucun artiste ivoirien parmi les lauréats

DJ Arafat a signé son retour à Abidjan, après deux mois d'exil en France
DJ Arafat a signé son retour à Abidjan, après deux mois d'exil en France

La 5è édition d’ AFRIMA s’est tenue à Accra, au Ghana, le 24 novembre 2018. L’événement réuni des stars de la musique, des dignitaires et des mélomanes du continent Africain qui ont marqué l’année.

Le constat est qu’aucun artiste ivoirien n’est sur la liste des lauréats.  »Célébrer et récompenser les talents africains qui ont qui brillé pendant l’année », tel est l’objectif d’AFRIMA. Producteurs, managers, chanteurs, bref, c’est tout le secteur musical qui est célébré. Cependant, Un coup d’œil sur les lauréats, l’on s’aperçoit très vite l’absence de la Côte d’Ivoire.

En effet, aucun ivoirien n’a reçu un seul prix au cours de cette soirée de récompenses des meilleurs artistes du continent. La qualité de la musique ivoirienne est donc mise en doute. C’est tout l’univers musical ivoirien qui est balayé du revers de la main par le jury d’AFRIMA. Si autrefois Abidjan était la capitale de la musique africaine, aujourd’hui la côte d’Ivoire est bien derrière tous les pays qui venaient chercher la notoriété musicale.

Certains artistes (, et , ), depuis peu font le plein de la salle Anoumanbo, la plus grande salle de spectacle de Côte d’Ivoire, il n’en demeure pas moins que leur succès reste local. Cette situation amène à s’interroger réellement sur la qualité de la musique ivoirienne.

A lire aussi : Grand-Bassam : 10 photos inédites sur la face cachée de l’Abissa

Les clashs dans le coupé-décalé, les textes de la musique de plus en plus pauvres, frisant ceux du coupé-décalé, la musique tradi-moderne aujourd’hui inexistante sur les antennes et surtout l’absence de producteurs ne sont t-ils pas les vraies raisons de cette situation que traverse la musique ivoirienne? AFRIMA est un évènement culturel organisé chaque année.

Avant Accra 2018, l’événement était organisé à au Nigeria, , Gouverneur exécutif de l’État de (2014-2017) a d’ailleurs été récompensé pour ses contributions à la croissance et au développement du secteur des arts et tourisme de l’État de .

Roxane Ouattara

Douk Saga, 12 ans après : Il était une fois un « héros national » trop tôt disparu

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici