Amadou Gon : « Les bacheliers ivoiriens sont aptes à intégrer les grandes écoles aux Etats-Unis »

Amadou Gon Coulibaly
Amadou Gon Coulibaly

Rentrée des classes pour les 7 millions d’élèves en Côte d’Ivoire sur toute l’étendue du territoire, ce lundi 10 septembre 2018. Ce premier jour de rentrée scolaire placé sur le thème « Civisme et engagement de tous pour une école de qualité», le gouvernement ivoirien, à travers le premier ministre , s’est voulu plein de symbole.

Amadou Gon Coulibaly est descendu dans certains établissements pour se convaincre de l’effectivité de cette rentrée, marquant ainsi le début d’un cycle nouveau dans le système éducatif ivoirien, surtout avec la normalisation de la rentrée depuis 2013. Cette normalisation instituée par la ministre de l’Education nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, dont le travail a été salué, par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, à l’issue de la visite des salles de classe qu’il a effectuée, au Lycée classique d’Abidjan.

A lire aussi : Le chef de terre de Mama crache ses vérités à Gon, après sa visite à Gagnoa : « Libérez Gbagbo ! »

« Je vous félicite, vous et vos collaborateurs pour avoir normalisé la rentrée. On a quasiment doublé le taux d’admission de 2012 à aujourd’hui. Ce résultat est le fruit d’un travail collectif sous votre autorité » s’est-il félicité. Le premier ministre a fait remarquer que « des efforts importants ont été consentis et nous continuons de faire des efforts.

« Nous sommes déterminés avec vous à faire en sorte que les orientations données par le chef de l’Etat soient effectivement appliquées et que les résultats puissent être mesurés par les Ivoiriens »

L’éducation, c’est l’avenir de la Côte d’Ivoire. Nous parlons  de l’émergence, le président a parlé de l’émergence de ce pays mais  on ne pourra pas faire l’émergence de la Côte d’Ivoire sans un capital humain de qualité. Et ce capital humain de qualité repose sur la formation ». Et de dire à la première responsable de l’éducation nationale, l’engagement du gouvernement: « Nous sommes déterminés avec vous à faire en sorte que les orientations données par le chef de l’Etat soient effectivement appliquées et que les résultats puissent être mesurés par les Ivoiriens.

(…) Le gouvernement continuera de faire de l’éducation nationale une des grandes priorités de l’Etat ». A l’ensemble des acteurs et partenaires du système éducatif que sont les syndicats, le corps enseignant et les personnels d’encadrement, DREN, IEP…, Amadou Gon Coulibaly a donné ce message  « Que dans la sérénité, nous puissions éduquer nos enfants et dans la sérénité nous puissions leur transférer les connaissances nécessaires pour affronter le monde de demain. Et les résultats sont là.

« Cette année dans le primaire, 4600 classes ont été construites. Dans le collège, 30 nouveaux collèges ont été construits, nous avons plus de 2.700 professeurs qui ont été recrutés, 1.000 éducateurs recrutés »

Les bacheliers ivoiriens sont aptes à intégrer les grandes écoles aux Etats-unis, etc…». Revenant sur les efforts du gouvernement, Amadou Gon a fait savoir que : « Cette année dans le primaire, 4600 classes ont été construites. Dans le collège, 30 nouveaux collèges ont été construits, nous avons plus de 2 700 professeurs qui ont été recrutés, 1 000 éducateurs recrutés, tout cela traduit les efforts fournis par le gouvernement. C’est vrai qu’il y a des difficultés ici et là ».

Kandia Camara s’était auparavant rendue au sis à , pour son tour d’horizon dans les établissements, elle a exhorté les parents au respect de la date de la rentrée, et à suivre eux-mêmes l’éducation de leurs enfants à la maison en les encourageant à étudier et à garder le contact avec l’école…

Prince Beganssou

Amadou Gon à Ferké : « La Côte d’Ivoire est aujourd’hui la 5è économie du monde… »