Pour le journaliste ivoirien , si se risque à un troisième lors de la présidentielle en 2020 en Côte d’Ivoire, il risque de connaître « l’humiliation de sa vie ».  3e mandat Alassane Ouattara.

Dans une interview parue début juin 2018 dans l’hebdomadaire , Alassane Ouattara, le président ivoirien n’exclut pas en effet un 3e mandat et réserve sa décision en 2020. Un réel risque politique, pour André Silver Konan qui s’exprime aussi sur « la dévolution monarchique du pouvoir » défendue par le , à travers sa requête pour une « alternance en faveur d’un cadre issu du  ».

André Silver Konan : « Aucune constitution ne permet à Ouattara d’être candidat éligible en 2020 »