Banque africaine : pourquoi la BAD augmente son capital

Selon une note d’information de la , le Canada s’est dit « prêt » à « augmenter temporairement sa souscription d’une somme allant jusqu’à 1,1 milliard de dollars ».

L’annonce a été faite par la ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres du Canada, Maryam Monsef, en marge des Réunions de printemps de la Banque mondiale et du FMI.

La Banque africaine de développement (BAD) va donc voir son capital accroître avec l’annonce du gouvernement canadien de porter sa souscription de 3,5 à 4,6 milliards de dollars américains.

Au 30 juin dernier, le capital total souscrit par le Canada s’élevait à 3,5 milliards de dollars américains, dont 252 millions de dollars versés et 3,22 milliards de dollars en capital exigible plaçant le pays au 4e rang des pays membres actionnaires non africains de la Banque.

Elle intervient après la réunion des gouverneurs de la BAD sur une 7e augmentation générale du capital de la Banque. »Je suis heureuse de dire que le Canada fait la preuve de son engagement envers les pays africains et de la confiance qu’il accorde à la BAD en annonçant que le pays apportera temporairement jusqu’à 1,1 milliard de dollars au capital exigible de l’institution, selon ses besoins », a déclaré Maryam Monsef, citée par la note d’information.

A lire aussi : Forum de l’OMS sur les médicaments : Plus de transparence sur les prix médicaments

Le Canada est décidé à faire en sorte que « pas moins de 50% de l’aide bilatérale au développement soient consacrés à l’Afrique subsaharienne d’ici à 2021-2022 », a-t-elle précisé.Maryam Monsef a appelé les autres pays membres du Groupe de la BAD à se joindre au Canada pour souscrire temporairement au capital exigible de la Banque.La BAD est engagée dans des discussions avec ses actionnaires en vue d’une augmentation générale de son capital de 11 milliards de dollars, après six précédentes augmentations dont la dernière a eu lieu en 2010.

Pour le président de la BAD, , l’engagement et le soutien du Canada représentent un énorme coup de pouce à l’institution. »La Banque sera en mesure de renforcer sa notation triple A et d’augmenter les prêts qu’elle octroie à ses pays membres parallèlement aux discussions en cours entre tous les actionnaires en vue d’une augmentation générale du capital », a-t-il relevé.

Le Canada est actionnaire du Groupe de la depuis janvier 1983.Créée en 1963 par 23 pays africains, la BAD compte aujourd’hui 54 Etas africains (membres régionaux) et 80 Etats non africains (membres non régionaux). La BAD a son siège à Abidjan.