Bédié persiste et signe : « Le candidat RHDP en 2020, sera du PDCI »

Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié d'accord sur plusieurs points
Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié d'accord sur plusieurs points

Bédié persiste et signe : « Le candidat RHDP en 2020, sera du  ». Il a fait des confidences, sur la question de l’alternance en faveur d’un cadre issu du Parti démocratique de Côte d’Ivoire ().

« Les orientations que j’ai données concernant la promotion de la candidature d’un cadre du PDCI-RDA demeurent d’actualité », a-t-il confié, hier mercredi, lors d’une audience accordée à son domicile abidjanais de Cocody Ambassade, à , fondateur du journal Pdciste Le .

Adama Bictogo contre-attaque : « Billon est un politicien de salon, Guikahué est un homme du passé

Pour lui, il y a « beaucoup de bruits pour rien », autour de cette question de l’alternance qui divise des cadres des deux partis forts de la mouvance présidentielle, à savoir le PDCI et le Rassemblement des républicains (). Preuve que les choses se passent bien, il a confié que « Les élections sénatoriales en RHDP sont les premiers résultats » de l’entente cordiale entre lui et . Il devrait d’ailleurs rencontrer celui-ci, dans les prochaines heures ou prochains jours, en fonction des calendriers respectifs des deux hommes.

Confirmant une information exclusive, révélée hier par Ivoire Soir, Bédié, a déclaré que Ouattara et lui se sont parlé au téléphone, lundi »

Cependant, Bédié n’a pas semblé apprécier l’agressivité de certains responsables du RDR, suite à la cérémonie d’hommage à sa personne, le week-end passé, à Yamoussoukro. Il ne comprend pas pourquoi des responsables du RDR rendent hommage à Alassane Ouattara, sans que cela ne soulève de débat, tandis que ces derniers s’en offusquent, quand la cérémonie le concerne. « C’est quand il s’agit de ma modeste personne qu’on constate toute cette frilosité », a-t-il lâché.

Confirmant une information exclusive, révélée hier par Ivoire Soir, Henri Konan Bédié, a déclaré que Ouattara et lui se sont parlé au téléphone, lundi. « Le président et moi échangeons », a-t-il confirmé.

Elvire Ahonon