Bictogo répond à Zié Konaté : « Je m’appelle Bictogo et c’est moi qui enterre les chefs d’Agboville »

Adama Bictogo

La cérémonie de lancement de campagne d’, candidat du aux élections municipales partielles de Lakota, a eu lieu le dimanche 9 décembre 2018.

Cette cérémonie a vu la participation de plusieurs personnalités du RHDP. Notamment secrétaire générale du , du ministre , de Jeanne Peuhmond, et d’ qui ont tenu à apporter leur soutien au candidat. Cette tribune était l’occasion pour de répondre à , ce proche de Guillaume Soro, qui lui avait demandé à se trouvait son village, allusion faite  à ses origines.

Apres quelques pas de danse, Adama Bictogo a demandé aux militants de voter Abdoulaye Kouyaté, « le candidat capable ; celui qui peut développer la ville ». A l’en croire, le développement n’a pas de coloration. Le député d’Agboville, a profité pour répondre à Zié Konaté concernant ses origines. « Chers parents, la Côte d’Ivoire est une et indivisible. Nous avons dépassé ce vieux cliché xénophobe. Et, ça aussi c’est la vérité », a-t-il déclaré en réponse à ses détracteurs devant un public acquis à sa cause. « Je m’appelle Adama Bictogo, je suis député d’Agboville. C’est moi Adama Bictogo qui bitume les voies de la ville d’Agboville », a insisté le député d’Agboville.

A lire aussi : Kanigui répond à Bictogo : Revois ta copie, Soro n’a pas été élu sous la bannière RHDP unifié

Et d’ajouter, « je m’appelle Bictogo, mais c’est moi qui fait l’enterrement des chefs d’Agboville. C’est moi qui construis les écoles et c’est moi qui donne les ambulances dans notre Côte d’Ivoire, celle d’ et du RHDP », lance-t-il.

« Je m’appelle Adama Bictogo, je suis député d’Agboville. C’est moi Adama Bictogo qui bitume les voies de la ville d’Agboville »

A en croire Adama Bictogo, il n’y a pas d’ivoiriens du nord, du sud, de l’est ni de l’ouest, il y a un seul Ivoirien. La ministre a demandé à la population de sortir massivement le dimanche 16 décembre pour la confirmation de la victoire. Quant au candidat Abdoulaye Kouyaté, il a exhorté la population de Lakota à taire sa frustration et sortir massivement le dimanche pour faire le double du score du 13 octobre dernier.

La secrétaire générale du RDR, Kandia Camara a demandé au nom du président de la République aux populations de pardonner les humiliations subies et de ne pas se laisser aller à la provocation.

Karina Fofana

Zié Konaté (pro-Soro) à Bictogo : « Ton village se trouve où ? «