Burkina : les fonctionnaires titulaires de faux diplômes ont perdu le sommeil

Séni Mahamadou Ouédraogo, ministre burkinabé de la Fonction publique

Le gouvernement burkinabè compte organiser en mai prochain, une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité.

Le ministre en charge de la Fonction publique a informé vendredi, le Conseil des ministres « de l’organisation courant mai 2019, d’une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité », lit-on samedi dans le rapport du Conseil des ministres.

Le Conseil a en outre, marqué son accord pour le recrutement au titre de l’année 2019, de 3 232 agents au titre des concours professionnels et de 5 892 au titre des concours directs.

A lire aussi : Riz avarié : « Les consommateurs sont en danger »

Pour le recrutement sur mesures nouvelles au titre de l’année 2019, 5 535 postes sont à pourvoir pour les mesures nouvelles spéciales et 1 124 pour les mesures nouvelles ordinaires, selon la même source.