Coopération Ivoiro-Egyptienne : 3 accords signés 46 ans après les premiers

Abdel Fattah Al-Sissi et Alassane Ouattara au palais présidentiel à Abidjan, ce jeudi 12 avril 2019
Abdel Fattah Al-Sissi et Alassane Ouattara au palais présidentiel à Abidjan, ce jeudi 12 avril 2019

La Coopération Ivoiro-Egyptienne a permis la signature ce 11 avril 2019 de trois accords bilatéraux après ceux de 1973 au Palais présidentiel Ivoirien.

En visite de travail et d’amitié du 10 au 11 avril 2019, , président de la République arabe d’ et son homologue ont signés trois accords bilatéraux après ceux de 1973 jeudi 11 avril 2019 au Palais présidentiel Ivoirien.

« Nous avons signé des accords dans le domaine du tourisme, de celui de la santé et dans le secteur culturel. Notre objectif est de promouvoir et renforcer le cadre de coopération entre nos deux pays », a indiqué Abdel Fattah Al-Sissi. Pour lui, la place stratégique occupée par la Côte d’Ivoire au plan politique et économique de l’Afrique et de la sous-région ouest-africaine en particulier, nécessite qu’on lui accorde plus d’attention. « Nous œuvrons à ce que cette coopération soit un exemple pour tous les pays de l’Union Africaine ».

Pour sa part, Alassane Ouattara s’est félicité de la reprise effective des relations entre son pays et l’Egypte. Il l’a exprimé en ces termes : « Ces accords permettront de faciliter les échanges commerciaux entre les deux pays à travers nos chambres de commerces respectives. Le retour d’Egypte Air sur le tarmac de l’aéroport ivoirien que nous finaliseront dans les mois à venir dynamisera ces dits échanges ».

A lire aussi : Coopération militaire et bilatérale : 100 milliards FCFA d’équipements des Etats-Unis à la Côte d’Ivoire

Il a d’ailleurs encouragé les investisseurs Egyptiens à venir prendre une place dans le tissu économique ivoirien notamment dans la transformation des produits agricoles tels que le cacao et l’anacarde. Les deux chefs d’Etats par ailleurs respectivement nouveau président en exercice de l’Union Africaine et responsable de la mise en œuvre de l’agenda 2063 tel que voulu par ses paires ont également évoqué la question du terrorisme en Afrique. « Nous devrons conjuguer nos efforts dans la lutte contre ce fléau sur notre continent. Les réformes entreprises par l’union doivent être plus efficaces », ont-ils souhaité.

Ces accords de coopérations surviennent après l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Sept accords avaient été signés et portaient sur le transport aérien, au traité d’Amitié et de coopération, à la coopération culturelle, scientifique et technique, à la création d’une Commission mixte de coopération, au commerce, à la santé et à la production pharmaceutique.

Cette visite survient trois mois après l’élection d’Abdel Fattah Al-Sissi à la tête de l’Union Africaine. Elle s’inscrit dans le cadre d’une tournée ouest-africaine par le président Egyptien qui a été entamée en Guinée. Il est attendu au Sénégal après son séjour en Côte d’Ivoire.

Roxane Ouattara