Côte d’Ivoire : Affoussy Bamba porte plainte contre le RHDP pour « diffamation »

Afoussiata Bamba-Lamine la proche collaboratice de l’ex-premier ministre Guillaume Soro, a déposé une plainte devant la Brigade de recherche contre les responsables du et son démembrement d’Adjamé, ainsi que l’auteur de l’article publié sur le site et son Directeur de publication pour diffamation.

Le samedi 16 mars 2019, le démembrement du RHDP Unifié d’Adjamé, a indiqué que j’émargeais à l’Assemblée Nationale à hauteur de 3.000.000 fcfa, en qualité de conseiller spécial.

Le lundi 18 mars 2019, le site koaci.com a soutenu à son tour que je suis en négociation avec le pouvoir par l’intermédiaire de deux ministres du gouvernement actuel, afin d’obtenir un poste d’Ambassadeur, étant entendu selon eux que je chercherais par là, une voie de sortie de la “Soro-sphère”.

Je tiens à apporter les précisions suivantes :

Relativement aux allégations du RHDP d’Adjamé, j’informe l’opinion que je n’ai jamais été conseiller spécial à l’Assemblée Nationale.
Par conséquent, je n’ai jamais émargé pour percevoir un salaire indu sur l’argent du contribuable Ivoirien. Ceci peut d’ailleurs être facilement vérifié auprès de l’Institution.
Il aurait été mieux indiqué que ces déclarations soient appuyées des preuves de ma nomination en qualité de conseiller spécial ainsi que de celles de mon émargement.
Je m’étonne qu’un parti politique qui se dit sérieux s’adonne à de telles divulgations sans vérification.

A lire aussi : Affoussy Bamba : « Voici pourquoi le Conseil politique de Soro n’a pas signé le communiqué de l’opposition sur la CEI »

Quant aux contre-vérités de koaci.com, sans vouloir faire étalage des ennuis judiciaires auxquels ce site est déjà accoutumé, il va sans dire qu’un organe de presse en ligne qui se prétend sérieux ne peut se prêter à la divulgation de rumeurs infondées, sans avoir au préalable vérifié la crédibilité de ses sources.
En outre, la loi sur la presse fait obligation à l’auteur d’un article de décliner son identité.
Or en l’occurrence, l’article précité n’est pas signé, il est juste fait mention du nom du site Koaci.com, comme si cela suffisait.

Pour ma part, j’affirme n’avoir eu aucune rencontre ni entretien téléphonique avec aucun membre du gouvernement depuis ma sortie le 13 janvier 2017.
Par quel miracle nous serions-nous donc entretenus d’un projet aussi fantasmagorique ?
Je demande de la considération de la part de l’auteur de l’article, ainsi que de celle de son Directeur de publication.

« Femme de conviction, mon militantisme politique auprès du Président Guillaume Kigbafori SORO n’a pas été commercé, n’est pas monnayable et ne sera pas cessible. »

Les commanditaires au sein du RHDP Unifié se trompent de combat, car leur rêve illusoire qui consiste à séparer, vaille que vaille, des compagnons de lutte ne peut se réaliser.

« Notre combat pour la Restauration de la Dignité de Notre Peuple est une cause si noble que je suis dans la dynamique, avec le président du Comité Politique, de tout braver jusqu’à la victoire finale ; le Peuple Souverain ayant toujours le dernier mot ! »

Par conséquent, je mets au défi quiconque au sein du RHDP Unifié, y compris son démembrement d’Adjamé, de koaci.com, de prouver leurs allégations mensongères.

Au regard de tout ce qui précède, par principe de probité morale et dans l’optique d’accélérer la clarification de ces deux affaires, j’ai déposé ce jour, une plainte devant la Brigade de recherche afin de traduire, devant les juridictions compétentes, les responsables du RHDP et son démembrement d’Adjamé, ainsi que l’auteur de l’article publié sur le site koaci.com et son Directeur de publication pour diffamation, propos mensongers, divulgation de nouvelles fausses et atteinte à mon intégrité morale et à ma probité. L’enquête est désormais en cours.

Dorénavant, il faut mettre un terme à l’Imposture et aux mensonges des dirigeants politiques en Côte d’Ivoire.

Dieu bénisse la Côte d’Ivoire et tous ses habitants !

Me Affoussiata Bamba Lamine