Côte d’Ivoire-Egypte : voici les trois accords signés entre Ouattara et al-Sissi

Abdel Fatah AL Sisi le président égyptien reçu par son homologue ivoirien Alassane Ouattara en Côte d'Ivoire le 11 avril 2019

La Côte d’Ivoire et l’ ont signé le jeudi 11 avril 2019 trois nouveaux accords à la faveur de la visite d’amitié et de travail du président égyptien à Abidjan.

« Je voudrais donc placer cette visite sous le sceau de l’amitié et de la fraternité en faveur du renforcement de la coopération entre nos deux pays, que nous voulons toujours plus fructueuse et mutuellement bénéfique », a déclaré Alassane Ouattara.

Pour le président ivoirien, les relations entre la Côte d’Ivoire et l’Egypte doivent « se diversifier et s’approfondir davantage pour servir de modèles en matière de coopération Sud-Sud ».

Les accords signés au terme d’un entretien entre et son hôte concernent les domaines de la santé, de la culture et du tourisme et portent à 10 le nombre d’accords signés entre la Côte d’Ivoire et l’Egypte depuis l’établissement des relations diplomatiques entre ces deux pays en 1973.

A LIRE : Côte d’Ivoire : Communiqué du conseil des ministres du mercredi 3 avril 2019

Les accords commerciaux entre l’Egypte et la Côte d’Ivoire

Les statistiques indiquent que les échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et l’Egypte, en 2018, se chiffrent à peine à quelques 31,968 milliards de francs CFA contre 32,464 milliards de FCFA en 2017 et que l’Egypte était, en 2017, le 50ème client et le 35ème fournisseur de la Côte d’Ivoire.

« Ces chiffres nous interpellent et nous incitent au raffermissement des relations bilatérales entre nos pays, à travers un partenariat et une coopération dynamique, facteurs de développement économique et social », a relevé Alassane Ouattara.

L’Egypte octroie des bourses aux jeunes ivoiriens pour des stages de formation en Egypte, notamment, des stages de perfectionnement et de renforcement des capacités de nombreux policiers, sans compter la formation des agents spécialisés dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

En outre, à en croire le président ivoirien, les investisseurs égyptiens sont de plus en nombreux à vouloir investir en Côte d’Ivoire, principalement dans les secteurs du bâtiment et des travaux publics, de l’énergie solaire ou du sport.

Abdel Fattah Al-Sissi en tournée africaine

« Les potentialités et les opportunités d’investissement sont réelles et ne demandent qu’à être exploitées », a indiqué Alassane Ouattara, tout en espérant que cette visite insuffle un nouveau dynamisme aux relations économiques et commerciales entre son pays et l’Egypte, à travers l’exploration de nouveaux domaines de coopération.

A LIRE AUSSI :
Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara en France samedi pour les obsèques de sa belle-fille, Louise Ouattara

Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a, pour sa part, rappelé que sa visite a pour objectif « la promotion du travail commun visant au renforcement de la sécurité et du développement des pays ».

Le président égyptien est arrivé mercredi nuit en Côte d’Ivoire dans le cadre d’une tournée ouest-africaine entamée dimanche en Guinée et qui le conduira au Sénégal après l’étape ivoirienne.