Prêtre accusé de viol à Abidjan : Voici son identité et la déclaration de l’Eglise

Photo d'archives La Croix
Photo d'archives La Croix

Prêtre accusé de viol à Abidjan : Voici son identité et la déclaration de l’ de Côte d’Ivoire, précisément le bureau de communication de l’archidiocèse d’Abidjan. Côte d’Ivoire prêtre violeur présumé : lire la déclaration ci-dessous.

Le jeudi 12 avril 2018, le Père , prêtre catholique de l’archidiocèse d’Abidjan a été interpellé et déféré le vendredi 13 avril 2018 à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) sous le chef d’inculpation de viol sur une jeune fille.

Son Eminence Jean Pierre Cardinal Kutwa, archevêque d’Abidjan, ayant été saisi, vu la nature de l’inculpation, a pris des mesures conservatoires prévues par le droit canonique en pareille circonstance.

Lire aussi. Lycée Sainte Marie de Cocody : « Sur 92 élèves interrogées, 52 ont touché au moins une fois à la drogue »

Ainsi, le Père Abe Kouame Sylvain Anderson a été immédiatement suspendu de tout office ecclésiastique jusqu’à l’aboutissement des procédures engagées à son encontre aux plans civil et ecclésiastique. Son Éminence Jean Pierre Cardinal Kutwa, engagé contre toutes formes de violences d’où qu’elles viennent, surtout celles perpétrées sur les enfants, les mineurs et les femmes, se sent profondément meurtri par cette accusation impliquant un de ses prêtres.

«  recommande à la prière de tous, la jeune fille et sa famille ainsi que tous les prêtres… »

Côte d’Ivoire prêtre violeur présumé : La justice doit « suivre son cours »

Pour sa part, l’Eglise entend laisser la justice suivre tout son cours. Le Cardinal Jean Pierre Kutwa porte douloureusement la souffrance de la famille et de leur fille. Il leur exprime sa proximité paternelle. L’archidiocèse d’Abidjan s’engage à offrir à la personne concernée toute l’assistance dont elle a besoin.

Son Éminence Jean Pierre Cardinal Kutwa recommande à la prière de tous, la jeune fille et sa famille, ainsi que tous les prêtres particulièrement le Père Abe Kouame Sylvain Anderson.

Que Dieu nous garde.

Fait à Abidjan, le 07 mai 2018

Père

Chargé de communication et des relations extérieurs du diocèse d’Abidjan

Meurtre de l’abbé Bernardin Brou Aka : Récit d’un crime gratuit signé coupeurs de route