Crise post-électorale en Côte d’Ivoire: la CPI décaisse 500 millions pour indemniser les victimes

Ces 500 millions constituent le premier fonds que la consacre à l’indemnisation des victimes de la crise post-électorale en Côte d’Ivoire.

“L’indemnisation consiste généralement en une indemnisation monétaire au titre d’un préjudice moral, matériel ou physique. La restitution vise autant que possible à rétablir les victimes dans leur situation antérieure”, a signifié mercredi la représentante de la CPI.

« Une indemnisation monétaire au titre d’un préjudice moral, matériel ou physique »

Elle a également souligner que cette indemnisation  peut prendre la forme d’une restitution de biens. La réhabilitation peut couvrir le coût de soins médicaux, psychologiques ou psychiatriques.

A LIRE AUSSI : CPI : Fatou Bensouda « tape poteau » en Afghanistan

Cette rencontre s’est tenue en présence des autorités préfectorales, des directeurs et chefs de services, des responsables des partis politiques, des chefs de villages, des chefs de communautés et de quartiers, des guides religieux, des présidents des associations des jeunes et des Organisation non gouvernementale (ONG) de la localité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici