Adjoumani : « C’est un mouvement pour apporter un soutien ferme et constant à Bédié et Ouattara »

Kobenan Kouassi Adjoumani a lancé
Kobenan Kouassi Adjoumani a lancé "Sur les traces d'houphouët-Boigny"

« Sur les traces d’Houphouët-Boigny » le mouvement lancé par Kobenan Kouassi Adjoumani apporte son soutien à Bédié et Ouattara. Déclaration sur les traces d’Houphouët-Boigny Kobenan Adjoumani.

Avant tout propos, permettez-moi de sacrifier à un devoir de conscience, celui de vous exprimer notre infinie gratitude, à vous, les professionnels des médias.

Vous dire merci pour avoir toujours répondu à nos nombreuses sollicitations avec spontanéité, vous remercier aussi pour l’intérêt que vous avez toujours porté aux questions essentielles touchant à la vie de notre nation et singulièrement à la marche du , notre parti, notre âme politique.

Je salue Mesdames et Messieurs les Ministres, les Députés, les Sénateurs, les Présidents de Région, les Maires, les membres des instances du -RDA, au nom de qui je prends la parole pour m’adresser aux Ivoiriens en général et en particulier aux valeureux militants de base du -RDA. Merci pour votre présence effective.

Ce jour, mardi 03 juillet 2018 a été en effet choisi pour faire une importante déclaration.

L’unité, le dialogue et la paix, Mesdames et Messieurs sont trois valeurs chères au PDCI-RDA et à son président-fondateur, le Président .

Voilà pourquoi, Mesdames et Messieurs, nous avons décidé de créer et de vous présenter un mouvement dont la dénomination est en soi chargée de sens et porteuse de tout un programme : «Sur les traces d’Houphouët-Boigny ».

Le contexte général

A l'exception de deux ministres, tous les ministres PDCI étaient présents
A l’exception de deux ministres, tous les ministres PDCI étaient présents

Après son accession à l’indépendance, le 07 août 1960, la Côte d’Ivoire a connu plus de trois décennies de paix, de stabilité et de progrès. Sous le leadership éclairé et avisé du père-fondateur, le Président Félix Houphouët-Boigny, la Côte d’Ivoire a réalisé des performances économiques remarquables qui l’ont très vite propulsée dans le peloton de tête des pays de la sous-région et du continent.

Conscient de l’impérieuse nécessité du maintien d’un environnement de paix pour garantir un développement durable, le Président Félix Houphouët-Boigny a érigé en sacerdoce la quête obstinée de la paix. Dans ce sens, il œuvra sans relâche à la consolidation de la concorde et au raffermissement de la cohésion sociale entre tous les Ivoiriens.

A lire aussi : Adjoumani depuis Bondoukou : « Oui, Bédié m’a débranché du micro du PDCI mais… »

Cela s’est notamment traduit au plan politique par ses efforts constants pour regrouper dans une dynamique d’union et de solidarité les forces politiques, au plan national, au sein du PDCI et au plan africain, au sein du RDA.

A sa disparition en 1993, le PDCI-RDA qu’il avait fondé le 09 avril 1946, et qui lui avait permis de rassembler tous les micro-partis de l’époque pour les fusionner dans un parti politique unifié, et en faire l’épine dorsale de son combat politique, a connu des contradictions internes successives qui vont entrainer la naissance de plusieurs nouveaux partis.

En dépit des efforts déployés par le PDCI-RDA et tous les autres partis se réclamant de l’héritage politique du Président Félix Houphouët-Boigny, aucun n’est parvenu, individuellement ou en s’alliant à d’autres sensibilités politiques, à conquérir le pouvoir d’Etat pour remettre la Côte d’Ivoire sur la trajectoire tracée par le Président Félix Houphouët-Boigny.

Kobenan Kouassi Adjoumani et Henri Konan Bédié
Kobenan Kouassi Adjoumani et

Prenant conscience des dangers que leur division et leur démarche solitaire font courir à la Côte d’Ivoire, les dirigeants du PDCI-RDA, du RDR, de l’UDPCI et des autres partis se réclamant de l’idéologie Houphouétiste ont décidé de créer le (), en 2005.

Forts de ce nouveau socle fondé sur les principes d’union et de solidarité, les houphouétistes vont, d’une part contribuer activement à la restauration de la démocratie et d’autre part, remporter les élections présidentielles de 2010 puis de 2015 ainsi que toutes les autres élections locales organisées en Côte d’Ivoire sur cette période.

L’avènement du RHDP au pouvoir va également propulser à nouveau la Côte d’Ivoire sur les rails du développement, à la grande satisfaction des ivoiriens et de la communauté internationale. Afin de consolider cet acquis politique majeur que constitue le RHDP, les Présidents Henri Konan Bédié et se sont engagés à transformer leur alliance politique en Groupement Politique puis en Parti unifié, RHDP.

Dans ce cadre, les Présidents des Partis membres du RHDP ont signé l’Accord Politique pour la création d’un Parti Unifié dénommé « RHDP » qui consacre leur volonté d’y parvenir dans un délai de 12 à 18 mois. Il nous est apparu nécessaire au sein du PDCI-RDA d’agir afin de préserver, d’une part, l’unité du PDCI-RDA et d’autre part, d’expliquer avec plus de clarté et de méthode, les motivations réelles qui fondent la création du parti unifié.

A lire aussi : Exclusif / Adjoumani réagit après son limogeage par Bédié : « Je prends acte… »

Justifications

Se donne pour missions : de travailler au raffermissement de la cohésion entre les militants et militantes du PDCI-RDA et autour du Président Henri Konan Bédié

Le mouvement, «Sur les traces d’Houphouët-Boigny » n’est pas un parti politique. Il se veut un mouvement, à l’intérieur du PDCI-RDA, favorable au RHDP. Il se donne pour missions : de travailler au raffermissement de la cohésion entre les militants et militantes du PDCI-RDA et autour du Président Henri Konan Bédié ; de lutter contre la désinformation des militants ; d’œuvrer à la restauration de la vérité sur le projet de parti unifié.

La création du mouvement «Sur les traces d’Houphouët-Boigny », procède donc de la forte conviction d’une frange importante et significative de militantes et de militants du PDCI-RDA, comprenant des cadres du parti, des élus, des responsables politiques, des autorités publiques, de la nécessité de faire connaître le projet de parti unifié et de prémunir le PDCI-RDA de toute division interne sur ce projet politique majeur.

Rassembler donc les « enfants d’Houphouët », apparaît aujourd’hui plus que jamais comme un impératif catégorique, et se présente comme la seule alternative capable de maintenir le cap du développement et de la stabilité de notre pays sur le long terme.

Objectif général

L’objectif général du mouvement «Sur les traces d’Houphouët-Boigny » est d’aider, à travers des actions de sensibilisation de masse, les militants du PDCI-RDA et plus globalement les Ivoiriens, à mieux appréhender la nécessité du rassemblement, de l’unité, de la cohésion et de la paix, comme instruments clefs pour bâtir une nation forte et prospère. Il s’agit donc de créer une adhésion populaire et forte autour du projet du parti unifié RHDP, dont l’Accord Politique a été, du reste, signé par le Président Henri Konan Bédié, notre référence politique, et validé par le Bureau Politique.

Objectifs spécifiques

Kobenan Kouassi Adjoumani
Kobenan Kouassi Adjoumani

Les objectifs spécifiques sont : œuvrer à la consolidation de l’unité du PDCI-RDA en favorisant le dialogue et l’expression des opinions et sensibilités politiques au sein du parti, dans le cadre d’un débat constructif et responsable ; Promouvoir le RHDP, comme un instrument de préservation et de promotion de l’image, de la mémoire, et de la philosophie politique du Président Félix Houphouët-Boigny ; dans leur engagement commun à œuvrer à la consolidation du RHDP et à la création à terme du parti unifié ; Expliquer les enjeux du RHDP pour la stabilité, la paix et le développement harmonieux de la Côte d’Ivoire ; Promouvoir le parti unifié RHDP, comme un instrument politique pour la conservation du pouvoir d’Etat par les héritiers politiques du Président Félix Houphouet-Boigny ;

Sensibiliser les bases du PDCI-RDA à adhérer au parti unifié RHDP.

Mesdames et Messieurs,

« Ivoiriens, Ivoiriennes, avant tout restons unis ! »

Le PDCI-RDA c’est le respect des ainés, le PDCI-RDA c’est le parti de la fraternité, de la paix, de la tolérance et de l’amour. Le Président Félix Houphouët-Boigny, notre référent politique ne nous disait-il pas « Ivoiriens, Ivoiriennes, avant tout restons unis ! »

L’unité est fondamentale, pour nous, c’est la base de tout. Et nous pensons que rien, pas même le débat sur le parti unifié ne devrait pouvoir nous diviser. Le PDCI-RDA est en réalité un état d’esprit, un condensé de valeurs, un sentiment fort d’appartenance à une idéologie politique. Le PDCI-RDA est en nous, il ne peut donc mourir.

Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié d'accord sur plusieurs points
Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié d’accord sur plusieurs points

Le Président Henri Konan Bédié a été le premier à parler de parti unifié. Le Président Henri Konan Bédié a signé un engagement pour aller au parti unifié. Nous pensons qu’il faut l’aider à transformer l’essai, dans l’intérêt de la Côte d’Ivoire. Notre pays est sur la bonne voie, aimons-le et aidons-le à progresser.

C’est pourquoi, nous profitons de cette tribune pour en appeler à tous les cadres, élus, jeunes, femmes, doyens d’âge, à tous les militants et militantes du PDCI-RDA de nous rejoindre pour qu’ensemble nous démontrions que le PDCI-RDA n’est pas et ne peut être opposé aux retrouvailles et à la reconstitution de la grande famille, du grand parti politique que le Président Félix Houphouët-Boigny a fondé et qui lui a permis de gérer dans la paix et la stabilité la Côte d’Ivoire et d’impulser un développement qui a permis à notre pays de tenir la place de leader qui est la sienne, depuis les indépendances dans notre sous-région.

Mesdames et Messieurs les journalistes,

Je voudrais, pour conclure, insister sur un fait. «Sur les traces d’Houphouët-Boigny » ne rame pas à contre-courant des idéaux du parti cher à Félix Houphouët-Boigny, le PDCI-RDA ; il est un levain pour l’amener à consolider la paix et rassembler les enfants du Président Houphouët-Boigny. Très bientôt, nous allons procéder au lancement officiel du mouvement, cérémonie à laquelle vous serez bien entendu conviés.

Je vous remercie pour votre aimable attention !

Fait à Abidjan le 03 juillet 2018

Pour le mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny »

Kobenan Kouassi Adjoumani

Adjoumani tout feu tout flamme : « J’ai donné ma poitrine à tout moment pour sauver le PDCI »