Adjoumani depuis Bondoukou : « Oui, Bédié m’a débranché du micro du PDCI mais… »

Kobenan Kouassi Adjoumani à Bondoukou le samedi 2 juin 2018
Kobenan Kouassi Adjoumani à Bondoukou le samedi 2 juin 2018

Discours depuis Bondoukou, le samedi 02 juin 2018, au cours d’un meeting en hommage à et à : « Oui, Bédié m’a débranché du micro du mais… ». Larges extraits de son discours devant une foule nombreuse et des membres du gouvernement.

« Oui, le président Bédié m’a débranché du micro du PDCI-RDA. Mais c’est pour me brancher et fixer plus solidement au micro du . Or le rassemble plusieurs partis politiques y compris le PDCI-RDA. Donc, aujourd’hui, je demeure le porte-parole des porte-paroles du PDCI-RDA, du , du , du . Quelle sanction le président Bedié m’a t-il infligé ?  Aucune ! », a déclaré le désormais ex-porte-parole du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).

Kobenan Kouassi Adjoumani s’est voulu rassurant face à de nombreux partisans. « Je me tiens devant vous pour dire que votre fils, votre frère, votre ami, n’a pas été sanctionné, en réalité. Je n’ai pas perdu la confiance du président Bédié qui demeure mon père, mon protecteur. D’ailleurs, avant de me rendre ici, il m’a demandé, conformément à nos habitudes, de faire un détour à , où j’ai passé la nuit dans la maison familiale, pour prendre ses bénédictions ».

Plusieurs membres du gouvernement ont participé au meeting
Plusieurs membres du gouvernement ont participé au meeting

Le ministre des Ressources animales et halieutiques a insisté qu’il a voulu faire ces clarifications « afin que vous compreniez que je n’ ai pas été sanctionné. Au contraire, mon statut de porte-parole du RHDP conformément à la volonté des présidents Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara me rehausse davantage. Alors, je vous demande de ne pas vous inquiéter outre mesure »

Avant de rappeler qu’alors qu’il était ministre sous le régime Laurent Gbagbo, il n’a « jamais mis entre parenthèse (ses) convictions politiques, (sa) loyauté au PDCI-RDA et (sa) fidélité au président Henri Konan Bédié ». « Et vous savez tous chers parents ce que cela m’a coûté. Le président Laurent Gbagbo m’a traduit devant les tribunaux à cause de mon engagement, ma fidélité, ma loyauté au PDCI et à son président », a-t-il rappelé.

A lire aussi : Bédié explique : Pourquoi j’ai limogé Adjoumani et remanié le secrétariat exécutif du PDCI (raisons officielles)

Il a par ailleurs fait comprendre que lorsque les alliés actuels de la mouvance présidentielle vont aux élections en RHDP, ils gagnent « tranquillement et le pays est tranquille après chaque élection. Or le frère jumeau de la paix, c’est le développement. Nous devons faire attention. Car des gens qui ont certainement des agendas cachés, sont venus vous dire que le président Henri Konan Bédié  a signé un accord politique, pour faire disparaître le PDCI RDA. Il n’en est rien ».

Prévenant au passage : « Des gens viennent nous chuchoter à l’oreille que si le RDR refuse de soutenir le PDCI-RDA en 2020, alors ils se mettront avec le FPI pour mener un autre type de combat. Mais à ceux-là permettez de leur dire que même si le Chimpanzé et la gorille se ressemblent, ils ne sont pas des frères ».

Salifou Ouattara avec Prince Beganssou, envoyé spécial à Bondoukou

Exclusif / Adjoumani réagit après son limogeage par Bédié : « Je prends acte… »

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici