Riz, Huile, Deux milles, Pagne du congrès (RHDP) : Comment le camp présidentiel infantilise les pauvres pour remplir le stade

Le RHDP constitue son bétail à Korhogo et à l'université, en vue de remplir le stade Félix Houphouët-Boigny

Le congrès du , c’est le 26 janvier 2019 au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. R comme du riz, H comme de l’huile, D comme deux milles francs CFA, P comme pain ou pagne (). Tel est le prix auquel le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix achète les populations vulnérables, qui seront convoyées en vue de remplir le stade.

 »Salut chers camarades étudiants, j’ai besoin des étudiants pour une rencontre des pré-congrès du RHDP ce jeudi. 2000 par personne, transport assuré (…) », c’est le message qui a circulé sur les réseaux sociaux ce jeudi 24 janvier 2019.

Notons que plus tôt, c’est , président de la commission mobilisation des étudiants et directeur du Centre régional des œuvres universitaires d’Abidjan () qui mobilisait ses troupes pour le pré-congrès en leur indiquant les points de ramassage du jour.

A lire aussi : « 2020 est déjà bouclé » : Hamed Bakayoko arrogant comme Fologo ou Blé Goudé, un an avant la chute de Bédié ou Gbagbo

Le message du président n’a apparemment pas été entendu par les étudiants si les organisateurs doivent montés au créneau pour rassurer les uns et les autres sur le transport (2000 FCFA).

Aussi, rappelons des vidéos et photos ont fait le tour des réseaux sociaux pour rendre compte de la situation qui prévaut à , fief du premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Sur ces images, l’on voit des personnes avec des pagnes du congrès, portant un petit sac de riz de 5kg et tenant la somme de 2000 FCFA.

Cette pratique infantilisante n’est pas nouvelle, le RHDP ne fait que la renforcer, au lieu d’y mettre un terme. Celle-ci a fait réagir l’éveilleur de consciences André Silver Konan, sur Twitter. « Vous ne comprenez pas pourquoi les dirigeants africains maintiennent leurs peuples dans la paupérisation et l’analphabétisme ? Regardez ce genre d’images qui nous viennent de Korhogo et vous commencerez à avoir des réponses. Le problème du sous-développement de l’Afrique ce sont ses dirigeants. Ils préfèrent s’assurer de maintenir les masses dans la faim, pour être sûrs qu’en leur distribuant opportunément du riz, celles-ci se laisseront convoyer à la place où ils veulent les convoyer. Ils préfèrent s’assurer de maintenir les masses dans l’ignorance, pour être sûrs qu’en les appâtant avec une somme modique, celles-ci n’auront pas assez de jugeote pour comprendre que c’est un manque de dignité. Nos dirigeants sont tout simplement méchants, parce que ce qu’ils font endurer aux masses, ils n’accepteront jamais que personne le fasse endurer à leurs enfants et à leurs proches parents ».

Roxane Ouattara