En ballottage face à Soro : Billon peut-il rebondir auprès de Bédié ?

Billon, Bédié et Soro

L’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire ne veut pas disparaître de la scène politique du pays. Après avoir quitté le perchoir de l’hémicycle, le vendredi 8 février 2019, Guillaume a rendu visite à Henri Konan les samedi 23 et dimanche 24 février 2019 à Daoukro.

En ballottage avec Guillaume Soro, , potentiel candidat à la présidentielle de 2020 qui est rentré dans une sorte d’inactivisme depuis un moment tente de reprendre la main auprès de Bédié. C’est un , visiblement ragaillardi, depuis sa visite à ses parents à Ferkessédougou, puis à , le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (), à Daoukro.

La scène a été occupée par Soro ces derniers temps. En effet, l’ex-président de l’Assemblée nationale s’est davantage rapproché de Bédié, alors que ses propres « fils » du PDCI semblent ne pas savoir sur quel pied danser. Pour preuve, de Billon à , en passant par , personne n’ose clarifier sa candidature.

Du coup, la nature ayant horreur du vide, Soro prend de l’avance sur tous les « fils » de Bédié. Billon qui était très actif et sans doute à l’origine de la rupture avec le après son discours de Yamoussoukro; est rentré dans une sorte d’inactivisme depuis que Bédié lui a retiré le secrétariat exécutif chargé de la prospective. Dans une interview accordée le jeudi 28 février 2019 à un confrère de la place, Jean-louis Billon tente de rebondir auprès de Bédié en se positionnant en pointe de la communication de son parti, le PDCI RDA.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Des Ivoiriens de la diaspora des Etats-Unis proposent la candidature de Billon

Peu bavard, sa posture épouse celle d’un présidentiable, « pour la bataille de 2020, nous aurons une convention qui va désigner un candidat. Et nous allons tous nous mettre derrière ce candidat. Le PDCI va choisir une équipe. Certainement que je ferai partie de cette équipe ». « Soyez rassuré, à la fin de l’année, nous aurons notre convention et vous verrez notre candidat », a-t-il rassuré. Sur la candidature éventuelle d’Henri Konan Bédié pour 2020, l’ex-ministre du Commerce ne trahis pas le secret.

Pour lui, il faut attendre la convention du PDCI qui désignera son candidat en abondant dans le même sens que le président Ouattara en ces termes: « la constitution ne lui interdit pas de se présenter ». Soulignons que Guillaume Soro a effectué une visite les samedi 23 et dimanche 24 février 2019 à Daoukro chez Bédié, « le président du PDCI-RDA m’a très bien reçu chez lui à Daoukro». « Il m’a montré son caveau, la tombe de son père. Il m’a dit : « c’est ici que je serai enterré ». Ça m’a fait quelque chose.

Je me suis dit : « pourquoi il me montre tout ça ? ». Ensuite, on part à l’église. Il m’a dit : « voici où les gens viendront prier » », a relaté le député de Ferkessédougou à ses à ses hôtes du Gbôklè le lundi 25 février 2019, à sa résidence privée de Marcory résidentiel.

Karina Fofana

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici