Fact Checking : Les « 82% de fourniture d’électricité » annoncés par Ouattara contredits par les faits

Alassane Ouattara lors de son discours à la Nation le lundi 31 décembre 2018

Ivoiresoir.net a réalisé un travail de fact checking après les propos du président Alassane Ouattara annonçant un taux de couverture de 82% en électricité. L’information qu’il a donnée n’est pas tout à fait juste. Enquête.

« Nous sommes à 82% aujourd’hui de fourniture d’eau, de fourniture d’électricité, etc. C’est dans tous les secteurs qu’il y a eu des progrès ces 7 dernières années. Donc la Côte d’Ivoire va bien. La Côte d’Ivoire est en sécurité et nous avons reformé l’armée après les problèmes que nous avons vécus en 2017 » (Alassane Ouattara, le 11 février 2019, au micro de RFI).

« Le Projet de Développement et de Réhabilitation du Réseau Électrique de Côte d’Ivoire (PRODERCI) s’annonce comme l’un des plus grands projets jamais réalisé dans le secteur de l’énergie en Côte d’Ivoire. Il permettra d’améliorer considérablement l’accès à l’électricité et de faire passer le taux de couverture nationale de 48% à 100% » (le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le 7 juillet 2018 à Dabakala).

A lire aussi. Tiken Jah rejoint André Silver Konan : « Bédié, Gbagbo, Ouattara, renoncez à vous présenter en 2020 »

Sur le site de Côte d’Ivoire Energies, l’on lit à propos des statistiques de l’électricité de 2017, en Côte d’Ivoire, que seulement 42% des localités étaient électrifiées.

« En définitive, il apparaît que le chiffre avancé par le président Alassane Ouattara semble un lapsus, d’autant qu’il n’est confirmé par aucun autre chiffre officiel »

Les chiffres les plus élevées viennent de l’Indice mondial de la performance de l’architecture énergétique qui parle de 55.80% de taux de couverture en électricité. Un chiffre proche de celui avancé par le Programme électricité pour tous (PEPT) lancé par le gouvernement, qui lui, estime à 54% le nombre de ménages raccordés au réseau électrique.

En définitive, il apparaît que le chiffre avancé par le président Alassane Ouattara semble un lapsus, d’autant qu’il n’est confirmé par aucun autre chiffre officiel, ni par les faits énumérés plus haut.

Emmanuel Gautier