Fraternité Matin : L’UJOCCI veut « comprendre les vraies motivations » du limogeage des 2 journalistes culturels émérites

Ivoiresoir.net vous propose la déclaration de l’ ( ) sur la situation de licenciement de 123 agents de

C’est avec un pincement au cœur que nous avons appris la situation qui prévaut à Fraternité Matin depuis quelques jours. Alors qu’on pensait que cette situation trouverait une issue heureuse, nous apprenons que deux journalistes culturels émérites et très respectés dans le milieu pour leurs expériences et leurs plumes respectables, et , font partie de la liste des journalistes à licencier.

Le Président de l’UJOCCI et son équipe regrettent le licenciement de ces deux grandes plumes de la presse culturelle en Côte d’Ivoire. C’est un coup énorme pour la grande famille des journalistes culturels pour qui Alex Kipré et Rémi Coulibaly sont deux confrères présentés comme des modèles, des valeurs et des ambassadeurs de la culture ivoirienne.

A lire aussi: Fraternité Matin : Qui a détourné les 500 millions FCFA du plan social ?

En pareille situation, et en attendant que toutes les voies de recours soient épuisées, le Président de l’UJOCCI tient à témoigner son soutien et sa solidarité à ses confrères qu’il rencontrera dans les jours à venir en attendant de rencontrer la Direction générale pour comprendre les vraies motivations du licenciement de ces deux plumes émérites, fiertés nationales pour leur conscience hautement professionnelle.

Fait à Abidjan le 30 novembre 2018
Pour l’UJOCCI , Le Président

Exclusif / Fraternité Matin : Voici le rapport d’audit accablant sur la gestion calamiteuse de Venance Konan