Images publiées sur sa page Facebook : Blé Goudé recadré, supprime sa publication

Charles Blé Goudé libre

Les images de Charles Blé Goudé qui ont circulé sur les réseaux sociaux jeudi 21 février 2019 ont été supprimées sur sa page officielle Facebook où elles avaient été publiées.

C’est un Charles Blé Goudé décontracté qu’on a vu sur les photos se baladant bras dessus bras dessous avec une dame dans les rues de la Haye. « La vérité m’a affranchi, je peux enfin passer du temps avec ma famille. Merci à tous pour vos prières et votre soutien. Soyez tous assurés que mon esprit est déjà tourné vers l’avenir de notre pays, la Côte d’Ivoire. Je serai à vos côtés pour faire grandir notre nation. Je vous promets que très bientôt je m’adresserai à vous», avait-il déclaré.

Selon nos informations, Charles Blé Goudé a été recadré par ses propres avocats. Ils lui ont conseillé de jouer la carte de la prudence. L’une des conditions de la liberté conditionnelle étant de ne faire aucune « déclaration publique, directement ou par l’intermédiaire d’une autre personne, sur le cas, ne pas être en contact avec le public ni parler à la presse à propos du cas ». Pour les avocats Charles Blé Goudé, il doit faire très attention, à l’avenir, car tout ce qu’il dira pourra être retenu contre lui.

A lire aussi : La « prophétie » de Blé Goudé sur Soro s’accomplit : « Son maître Ouattara le prendra pour un rival »

Pour Fadi El Abdallah, porte-parole de la (), la cour ne commente pas les affaires privées. de fait, cette publication est une opération de communication qui a été savamment préparée d’autant plus que c’est Charles Blé Goudé lui-même qui a validé la diffusion des images. Plusieurs images dans divers lieux et dans des habits différents, comme on a pu le constater.

et Charles Blé Goudé ont été mis en liberté conditionnelle le 1 février 2019 par la CPI. Si la Belgique a accepté de recevoir , Charles Blé Goudé lui est dans un hôtel à La Haye, n’ayant toujours pas de pays d’accueil.

Roxane Ouattara