Inversion des valeurs chez Kandia Camara : « Normalement, ce sont les enfants qui donnent des conseils à leur papa »

Kandia Camara, ministre de l'Education nationale

La ministre de l’Education nationale Kandia Camara a une drôle d’échelle des valeurs. Dans une charge violente contre Henri Konan Bédié, elle a expliqué que pour elle, « normalement ce sont les enfants qui donnent des conseils à leur papa, à leur maman », alors que dans les sociétés normales, ce sont plutôt les parents qui prodiguent des conseils à leurs enfants. Extrait de propos.

Ce que nous avons vécu, les femmes de Côte d’Ivoire ne plus que leurs maris vivent cela à nouveau. C’est ce qui explique votre mobilisation ici. Normalement ce sont les enfants qui donnent des conseils à leur papa, à leur maman.

Mais aujourd’hui le président Bédié ancien président de la République de Côte d’Ivoire qui a 85 ans  aujourd’hui, qui a peut-être le triple de l’âge de certaines personnes dans cette salle, il veut nous faire prendre un autre risque.

A lire aussi : Kandia Camara porte plainte contre Sita Coulibaly : Objectif, noyer la plainte contre Mariame Traoré

Le Président Félix Houphouët-Boigny a bâti la Côte d’Ivoire nouvelle dans la paix, dans la cohésion, dans la diversité dans le respect des autres, jamais il n’a injurié quelqu’un. En grand homme, il ne l’a jamais fait. Même ses opposants, il ne les a jamais insultés.

Mais quand le Président Félix Houphouët-Boigny s’en est allé, malheureusement pour nous ivoiriens, le Président Henri Konan Bédié est arrivé en 1993. S’il avait sû gérer l’héritage de Félix Houphouët-Boigny, il n’t aurait pas eu de coup d’état en Côte d’Ivoire, il n’y aurait pas de rébellion en Côte d’Ivoire, il n’y aurait pas eu de guerre en Côte d’Ivoire, il n’y aurait pas des gens en exile aujourd’hui, il n’y aurait pas eu des gens à la CPI aujourd’hui, on ne serait pas en train de faire la réconciliation(…).

Depuis quelques temps, le Président Henri Konan Bédié qui normalement devait être le sage de la Côte d’Ivoire, chaque fois qu’il prend la parole ce sont des insultes, ça ce n’est pas digne du Président Henri Konan Bédié.

Retranscrit par Prince Beganssou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici