KKB flingue ses challengers au PDCI : « Thiam est parti après le coup d’Etat et n’est jamais revenu, Billon était RDR »

Tidjane Thiam et Jean-Louis Billon

Kouadio Konan Bertin dit critique et . L’ex-président des jeunes du , candidat malheureux à la présidentielle de 2015 s’est montré agacé face à des militants du qui ont demandé son commentaire sur les deux hommes. Voici sa réponse.

Il y a des noms que j’entends Thiam, c’est notre frère, moi je n’ai rien contre lui, il était ministre quand Bédié était au pouvoir. Quand il y a eu le coup d’état, il est parti il n’est plus revenu ici. Nous avons avons supporté le parti jusqu’aujourd’hui (…) Même le grand frère Billon, quand on faisait la campagne de Bédié en 2010, tu étais maire de , tu étais à l’indépendant.

Après ça tu es venu président de région devant moi. Comme Ouattara t’a chassé, maintenant tu reviens au PDCI et puis trois ans après, tu es le plus intelligent, tu es le candidat du parti au nom de quoi? (…) Chacun à le droit. Allons à la convention si vous voulez le choisir, vous allé le choisir.

A lire aussi. KKB à Guiglo : « Il est temps de penser à faire la paix entre Gbagbo et Ouattara »

Si c’est quelqu’un d’autre vous allez choisir. Mes ce sont les secrétaires qui doivent décider. Si ce n’est pas une convention qui décide, moi je ne vais pas accepter la décision de Bédié. Je le dis en même temps. Si ce n’est pas une convention où les secrétaires vont voter, je ne vais pas accepter leur décision.

Si c’est comme ça c’est qu’on ne va jamais me prendre. Si c’est mon père Bédié qui choisit (…) Mais si les secrétaires se réunissent pour choisir quelqu’un je m’aligne.

Prince Beganssou