Le censeur coupe ses cheveux et « touche à son totem », une élève en transe au lycée moderne de Vavoua

, élève en classe de troisième au lycée moderne de , a menacé son censeur de mort pour lui avoir coupé les cheveux

En tournée de contrôle de la bonne tenue des élèves, l’adjoint au chef d’établissement, avait relevé que les cheveux de Mlle Kalou étaient exagérément longs. Dans son bureau où il l’a convoquée, M. Kouakou s’est servi de sa paire de ciseaux pour raccourcir la longueur de son cuir chevelu. Elle est aussitôt tombé en transe, s’est affalé au sol.

A LIRE AUSSI : L’attaque au Nord de la Côte d’Ivoire, un fake ? L’auteur du post appréhendé par la police

Les yeux tantôt fermés, tantôt révulsés, couchée à même le sol, elle s’est mise à marmonner en , sa langue maternelle. « Il a touché à notre totem. Il doit le payer. Retournons vers lui » et l’élève de répondre, d’un ton différent, suppléant, « c’est mon censeur, n’y allons pas ».

« Il a touché à notre totem. Il doit le payer »

Selon ses amis, ses cheveux seraient le totem des génies du bois sacré de son village avec lesquels Prisca aurait contracté une alliance mystique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici