Le parti unifié divise le MFA : « Nous refusons qu’on nous impose un président » (tendance Moutayé)

Manifestation devant le siège du MFA au Plateau Dokui, ce vendredi 20 avril 2018
Manifestation devant le siège du MFA au Plateau Dokui, ce vendredi 20 avril 2018

Le divise le (Mouvement des forces d’avenir) après la signature de l’accord politique par , président dissident, alors que les travaux avaient été conduits par , président en poste depuis 2015. « Nous refusons qu’on nous impose un président », ont clamé des manifestants proches de ce dernier, à leur siège du Plateau Dokui (commune de Cocody), ce matin du vendredi 20 avril 2018. Ci-dessous, les propos de Boko Fidèle Kouakou, président de la Jeunesse du MFA (JMFA), proche d’.

Quelle est la raison de votre manifestation de colère ?

La jeunesse du MFA a décidé de manifester contre l’imposture qui se joue au niveau de la coalition au . Nous ne comprenons pas pourquoi c’est le camarade Siaka Ouattara qui a signé l’accord politique en lieu et place du président Moutayé. Il nous revient que c’est un très haut cadre du RDR qui pilote cette dissidence.

Boko Fidèle Kouakou, président de la JMFA
Boko Fidèle Kouakou, président de la JMFA

De qui voulez-vous parler ?

Nous taisons son nom pour l’instant. Il est le parrain de la dissidence. C’est lui qui a décidé d’imposer un président au MFA. Parce qu’il n’y a eu que deux  délégués sur les 31 délégués régionaux, qui étaient à ce soi-disant congrès qui s’est déroulé à Bondoukou. Tous les autres n’y étaient pas.

Nous avons essayé de faire les statistiques en appelant tous nos délégués à Abidjan pour avoir une idée de ceux qui ont participé à ce congrès. Parce que les congressistes qui votent au parti qui devaient se retrouver à Bondoukou, devaient être au nombre de près de 4900 personnes. Sur ce nombre, il n’y a eu  que 79 seulement qui étaient à Bondoukou. Nous ne pouvons pas accepter et nous n’accepterons jamais qu’on nous impose un Président au niveau du MFA.

Manifestation de colère au siège du MFA, ce vendredi 20 avril 2018
Manifestation de colère au siège du MFA, ce vendredi 20 avril 2018

Rappelons que MFA est membre du RHDP, vous êtes pour le parti unifié mais vous n’êtes pas d’accord avec la personne qui a signé l’accord sur le parti unifié.

C’est ça le problème. Depuis le 26 octobre à Yamoussoukro, tous les délégués régionaux et départementaux se sont réunis avec le comité de base, pour demander au Président Azoumana Moutayé d’aller au parti unifié avec les membres de l’alliance.

Nous ne pouvons pas comprendre qu’aujourd’hui, les gens du pouvoir veulent nous imposer Siaka Ouattara. Ils marcheront sur nos corps. Ce que nous faisons aujourd’hui est un avertissement. Dans les prochains jours si cela n’est pas corrigé, nos délégués ont décidé avec toutes leurs bases de descendre sur Abidjan pour se faire entendre.

Prince Beganssou

Parti unifié RHDP, alternance, disparition du PDCI : Voici l’intégralité de la conférence de presse de Bédié

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici