La Fesci fait plier le gouvernement : Les étudiants arrêtés libérés à la veille de la marche sur la Présidence

A partir du 28 mai 2018, la Fesci engage un grand boycott
A partir du 28 mai 2018, la Fesci engage un grand boycott

La () a eu gain de cause car les treize étudiants qui étaient détenus à la () ont été libérés le lundi 2 juillet 2018, selon des sources proches du syndicat.  avait invité ses camarades à participer à une marche sur le palais présidentiel du Plateau, demain mardi 3 juillet 2018. Libération étudiants Fesci. 

Les treize étudiants interpellés par la police à la sortie de l’université et incarcérés à la Maca le 28 mai 2018 ont tous été libérés. Y compris ceux de mars 2018. « Certains de nos camarades qui portaient des tee-shirts à l’effigie de la Fesci ont été interpellés par la police à la sortie de l’université et transportés à la Maca. Et jusqu’à  ce jour, ils y sont toujours. Nos camarades n’ont commis aucun acte répréhensible » faisait savoir le secrétaire général de la Fesci à l’occasion du giga-meeting du mercredi 26 juin 2018, à l’ de Cocody.

« Nous avons entamé toutes les démarches pacifiques auprès des autorités pour obtenir leur libération mais sans succès. Pire, certains d’entre eux composent la semaine prochaine’, faisait savoir Fulgence Assi.

A lire aussi : Grève de la Fesci pour exiger le Wifi sur le campus et une session de remplacement au Bac et BEPC

« A partir d’aujourd’hui, commencez à faire du sport chers camarades. Le mardi 3 juillet 2018, tous les élèves et étudiants de Côte d’Ivoire vont se réunir ici à l’université pour marcher jusqu’à la Présidence, en vue d’exiger la libération de nos camarades » menaçait-il.

Je souhaite que vous soyez tous vêtus de rouge ce jour-là. Celui qui ne viendra pas, sera considéré comme l’homme le plus ingrat du monde universitaire

Et de poursuivre « je souhaite que vous soyez tous vêtus de rouge ce jour-là. Celui qui ne viendra pas, sera considéré comme l’homme le plus ingrat du monde universitaire. Pour l’heure pour montrer que nous ne sommes pas ingrats envers nos camarades injustement détenus à la Maca, je vous invite à venir tous les jours au cours mais en tee-shirt rouge, pour décrier cette injustice ».

Sur douze cités universitaires à Abidjan, seulement quatre ont été réhabilitées

Cependant les responsables de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) que nous avons joint étaient satisfaits de la libération de leurs camarades mais maintiennent la pression sur les autres points de revendications. A savoir la réhabilitation des cités universitaires « la plupart des cités universitaires d’Abidjan sont fermées, nous avions demandé aux autorités leur réhabilitation. En effet, sur douze cités universitaires à Abidjan, seulement quatre ont été réhabilitées. Cela est une injustice », déclarait Assi Fulgence Assi. A cela s’ajoute la connexion wifi au sein des universités, l’instauration des sessions de remplacement, la suppression des frais annexes dans les lycées et collèges.

Karina Fofana

Urgent / Après une démonstration de force, la Fesci veut marcher sur la Présidence le 2 juillet

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici