Lycée scientifique de Yamoussoukro : Un unijambiste retrouvé pendu au gymnase

Unijambiste pendu dans le gymnase du Lycée scientifique de Yakro
Unijambiste pendu dans le gymnase du Lycée scientifique de Yakro

Un corps sans vie d’un adolescent avec une jambe coupée a été retrouvé le mardi 12 mars 2019 au précisément dans le gymnase.

La ville de Yamoussoukro est encore sous le choc. Elle a été le théâtre hier mardi 12 mars, d’une affreuse découverte. Le corps d’un adolescent dont l’identité reste pour l’instant inconnue a été retrouvé pendu le mardi 12 mars dans le gymnase du Lycée scientifique de Yamoussoukro avec une jambe coupée. Les circonstances du crime restent pour le moment non élucidées.

A lire aussi : Un homme se tue à l’échangeur de la Riviera 2 : « Rien à voir avec une femme qui l’aurait trompé »

Aucun élève du Lycée scientifique et du Lycée mixte n’a pu l’identifier. Certains mettent ce drame au compte d’un meurtre, d’autres parlent d’un crime rituel, d’autres encore d’un suicide. Notons que ce joyau architectural qu’est le Lycée scientifique, cet établissement d’excellence qui faisait jadis la fierté de ce pays, aujourd’hui n’existe que de nom. Cet établissement a perdu de son lustre. Rien de tout ce qui lui donnait fière allure et rayonnement n’existe encore.

En effet, l’établissement est exposé à des vols à répétition et à des règlements de compte de personnes extérieures. Depuis lors, une psychose règne sur le lycée. Les élèves ont de plus en plus peurs à l’idée qu’un criminel rode au milieu d’eux, craignant de revivre la scène. Après examen de la scène et constat d’usage, la gendarmerie a ouvert une enquête afin d’élucider ce meurtre.

Karina Fofana

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici