Mamadou Koné (Conseil constitutionnel) : « Les élections de 2020 ne marqueront pas la fin de la Côte d’Ivoire

Mamadou Koné, président du conseil constitutionnel de Côte d'Ivoire

Les agents du Conseil constitutionnel ont sacrifié à la tradition de présentation des vœux de nouvel an au président de l’Institution, Mamadou Koné .

Tour à tour, tous, des membres du Conseil aux membres du cabinet du président, en passant par les chefs de services rattachés à la présidence à ceux rattachés au secrétariat général et du personnel de sécurité, ont présenté leurs vœux de santé, de prospérité et surtout de succès à leur premier responsable. Des vœux qui n’ont pas laissé indifférent le président du Conseil constitutionnel, .

Qui, en retour, a exprimé à l’ensemble de ses collaborateurs, les mêmes vœux. S’il y a toutefois un sujet lequel il a insisté, au cours de son intervention, c’est incontestablement l’élection présidentielle de 2020. « En effet, la nouvelle année, dont nous célébrons l’avènement aujourd’hui, se situe à la veille d’une année électorale, 2020, qui s’annonce palpitante. Partout en Côte d’Ivoire, et même à l’étranger, il ne s’agit déjà plus que de cela, dans les discussions en famille, sur les lieux de travail ou sur les lieux de divertissement.

La tentation peut être forte, pour vous, de prendre part à ces débats. Loin de moi la prétention d’interdire aux dignes ivoiriens que vous êtes d’y prendre part. Mais, en cette matière, je me dois de vous conseiller la  plus grande prudence, que vous soyez astreints ou non à l’obligation de réserve car, étant en service au Conseil constitutionnel, vos prises de position pourraient être vues, entendues ou comprises, de bonne foi ou de mauvaise foi, comme étant celles de l’Institution, et susciter ainsi des suspicions illégitimes.

Pour le reste, j’invite les uns et les autres à rester sereins relativement aux élections de 2020. Elles ne marqueront pas la fin de la Côte d’Ivoire », a fait savoir Mamadou Koné. Message reçu favorablement par ses collaborateurs en général et ses conseillers en particulier. Ils ont pris l’engagement de soutenir le président Mamadou Koné pour la réussite de ce qu’ils considèrent comme un défi. « Nous vous soutenons et vous soutiendrons toujours pour relever ensemble les challenges de l’élection présidentielle et des élections parlementaires de 2020 dont la seule évocation annonce les futures turbulences », a dit leur porte-parole, Koua Diehi Vincent.

Source : Sercom