Mission du Conseil de sécurité à propos de la réconciliation en Côte d’Ivoire : «Nous repartons optimistes»

Mission du Conseil de sécurité
Mission du Conseil de sécurité

Une mission du conseil de sécurité de l’ONU a séjourné à Abidjan ce 15 février 2019.  »Soutenir les pays de l’Union du fleuve mano dans leurs efforts de paix et de sécurité et permettre au conseil de sécurité de l’ONU de mieux appréhender leur réalité » est l’objectif de la mission du conseil de sécurité.

Après les rencontres avec les différentes autorités ivoiriennes , chef de délégation et président du conseil de sécurité a tiré la conclusion selon laquelle, la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire est loin d’être une utopie. « Nous repartons optimistes. Les efforts faits par le gouvernement ivoirien depuis la fin de la crise post-électorale sont de nature à rassurer l’opinion nationale et internationale», a-t-il indiqué.

A lire aussi : Election de la Côte d’Ivoire au conseil de sécurité : Gon remercie la Norvège pour son soutien

Pour , Vice-Président de la République de Côte d’Ivoire et Marcel Amon-Tanoh, ministre des Affaires étrangères, la réconciliation s’impose d’or et déjà comme une nécessité. « La réconciliation en Côte d’Ivoire est bel et bien une réalité. Des résultats de la Commission dialogue-vérité-réconciliation () et de la commission nationale la réconciliation et l’indemnisation des victimes () à la libération des prisonniers politiques en passant par le retour des exilés en Côte d’Ivoire l’État a fait des efforts considérables. La réconciliation est un travail de longue haleine, nous continuons d’ailleurs les actions sur le terrain », a signifié .

Au delà de la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire, la mission a abordé les questions relatives à la sécurité nationale et transfrontalière, le dialogue politique notamment les discussions sur la réforme de la commission électorale indépendante () et le développement économique et social. Notons que c’est la deuxième fois qu’une mission du Conseil de sécurité séjourne en Côte depuis 2010.

Roxane Ouattara