Point de la grève du 14 mai 2019 des enseignants en Côte d’Ivoire : voilà les villes qui font grève

Grève des élèves à Bouaké

Une grève de quatre jours reconductible des enseignants de Côte d’Ivoire entamée le mardi 14 mai 2019, par la Cosef-CI a été partiellement suivie.

Selon un point fait par le porte-parole de la Cosef-CI, , plus de la moitié des écoles sont restées closes au premier jour d’arrêt de travail. »Au niveau du primaire, la mobilisation au plan national est de 40% et dans le secondaire, à Abidjan, notre mot d’ordre a été respecté à 51% », a-t-il soutenu non sans relever la fermeture de grands établissements tels que les et à , et le .

La grève a été suivie à « 75% à l’intérieur du pays », à en croire M. Attaby, qui annonce des taux de mobilisation de « 100% à Gagnoa (centre-ouest), 75% à Abengourou (est), 85% à Dimbokro (centre), 92% à Soubré (sud-ouest), 100% à Man (ouest), 85% à Daloa (centre-ouest), 97% à Divo (sud), 100% à Agboville (sud), 92% à Guiglo (ouest), 30% à Duekoué (ouest) et 49% à Dabou (sud) ». Lundi, la ministre de l’Education nationale, , a menacé de radier tous les enseignants qui participeraient à la grève.

A LIRE AUSSI : Pacôme Attaby : « Kandia Camara n’est pas au-dessus de la Constitution, la grève aura belle et bien lieu »

« Les enseignants n’ont pas peur des menaces, la rhétorique martiale n’entame en rien leur détermination à réclamer la revalorisation de leurs conditions de vie et de travail », a rétorqué Pacôme Attaby.M. Attaby a annoncé une « remobilisation » de ses camarades syndiqués pour « relever les chiffres ». »La grève va se poursuivre en se renforçant », a-t-il martelé.

Après une précédente grève de près de deux mois suivie de négociations avec le gouvernement qui tardent à aboutir, la Cosef-CI a entamé une grève de quatre jours reconductible pour réclamer, entre autres, le respect des libertés syndicales, la revalorisation des indemnités de logement, la suppression des cours le mercredi dans le primaire, la réforme des programmes pédagogiques et des conditions d’enseignement, et la réforme des examens de fin d’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici