Rebondissement à l’Africa Sports : Antoine Bahi, président reconnu par Sidy Diallo

La crise à l’Africa Sports connaît un dénouement. La Fédération ivoirienne de football () présidé par Sidy Diallo a reconnu, jeudi, le capitaine des Douanes ivoiriennes, Antoine Bahi, comme étant le nouveau président du club Vert et Rouge. Ce, à l’issue d’une rencontre à laquelle ont pris part les membres actifs de la formation sportive.

Selon l’instance dirigeante du football ivoirien, au regard des dispositions statutaires du club, , premier vice-Président, assurera l’intérim d’, suspendu de ses fonctions depuis le lundi 18 mars 2019.

En clair, la Fif ne reconnaît pas Aboubakar Dosso, proposé par le clan Vagba après la sanction infligée à ce dernier. Bailly Antoine aura pour mission de gérer les affaires courantes, mais aussi d’organiser une assemblée générale avec renouvellement des instances du club et le toilettage des textes qui régissent l’Africa Sports d’Abidjan.

Vagba rejette la décision de la FIF

La décision de ce jeudi 28 mars, prise par la FIF, semble marquer la fin du règne de Vagba Alexis. Au club depuis de longues années, l’homme a travaillé avec différents Comités directeurs avant d’être aux commandes. Pour beaucoup de membres actifs, supporters et sympathisants des Aiglons, Vagba est le véritable problème de l’Africa.

Certains le présentent même comme étant le plus grand déstabilisateur du club, pour avoir combattu bon nombre de ses prédécesseurs. Hier, en fin d’après-midi, nous sommes entré en contact avec le concerné, pour avoir sa réaction suite à la décision de la FIF.

L’homme a tout de suite rejeté cette décision. « Vous n’avez pas la bonne décision. Quelle est votre source ? », nous demande-t-il. Nous lui faisons savoir que la Fédération a publié un article relatif à cette décision, en attendant le communiqué. Mais Vagba Alexis persiste : « Je vous dis que vous n’avez pas la bonne décision. La décision que j’ai est différente de ce que vous avez », dit-il. 

Et quand nous lui demandons de nous dévoiler la substance de la décision qu’il dit détenir, il oppose un refus et raccroche le téléphone. Même s’il refuse de l’admettre,
Alexis Vagba ne dirigera plus l’Africa Sports. Car, toutes les structures du club se réjouissent de sa mise à l’écart par la FIF.

E.G