Saison sportive scolaire et universitaire 2018-2019 : L’OISSU s’ouvre à la France, au Maroc et au Burkina

En prélude au cross de lancement de la saison 2018-2019 et de la 4ème édition des jeux scolaires et universitaires de la Côte d’Ivoire, le directeur général de l’Office ivoirien des sports scolaires et universitaires (), a animé une conférence de presse ce mercredi 28 novembre 2018.

Placée sous le parrainage du premier ministre Amadou Gon Coulibaly, l’activité sera marquée par l’organisation d’un cross éclaté et simultané dans les 31 régions et les 2 districts de la Côte d’Ivoire.

A en croire Souleymane Koné, ce sont plus de 50 000 élèves et étudiants dont au moins 10 000 pour la seule ville d’Abidjan qui sont attendus à ce cross. De plus, le cross verra la participation d’athlètes scolaires et universitaires de France, du Maroc et du Burkina Faso.

« La forte participation étrangère permet de confirmer le leadership de la Côte d’Ivoire en matière de promotion et de développement du sport scolaire dans la sous-région et en Afrique », a affirmé le directeur général.

A lire Aussi : Drogue, rackets, violences, vols : Voici le top 7 des lycées les plus dangereux d’Abidjan

Aussi, a-t-il déclaré que le départ du cross d’Abidjan aura lieu au Plateau, devant la préfecture du district autonome d’Abidjan. Ajoutant :  » Or départ du cross dans lea régions et le district autonome de Yamoussoukro est donné symboliquement par les préfets de région s devant les préfectures et les chefs-lieux de régions ».

Concernant la 4ème édition des jeux scolaires et universitaires, elle aura lieu du 12 au 20 décembre 2018, à Yamoussoukro et Toumodi. « Les équipes des zones de développement sporting 1,2,3 et 4 jouent leurs quarts et semi-finals au state Aliali de Toumodi et les finalistes de cette ville rejoignent le Lycée scientifique de Yamoussoukro. Les équipes des zones 5,6,7 et 8 jouent tous leurs matchs au Lycée scientifique de Yamoussoukro », à détaillé Souleymane Koné.

Pour cette 4ème édition, les données sont de 728 athlètes filles et garçons dont 592 du primaire et du secondaire et 136 des universités et grandes écoles; les athlètes issus de 50 établissements dont 16 du primaire, 24 du secondaire et 10 du supérieur et de 100 encadreurs.

Au primaire, il y aura 14 matchs dont 7 au football 7 au handball; au secondaire, 21 matchs dont 14 au football et 7 au basketball; au supérieur, 5 finales dont une au football, une au basketball, une au volleyball et 2 au handball.

Pour finir, le directeur général de l’OISSU a remercié solennellement le ministre des sports Paulin Claude Danho. « Il est arrivé il y a un semestre, il a porté l’Oissu  à bout de bras. Sinon nous n’organiserions pas d’ activité. Je voudrais vraiment lui rendre  hommage », a-t-il conclu.

Prince Beganssou

Immersion dans la vie de petit footballeur de Chaka, héros des « Invisibles »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici