Un député RDR pro-Soro crache ses vérités à Kandia Camara : « Sache que tout finira un jour »

Alpha Yaya Touré et Kandia Camara
Alpha Yaya Touré et Kandia Camara

Le député , élu dans la circonscription de et n’est pas du tout content. Depuis qu’il dit avoir reçu un coup de fil de , secrétaire générale du Rassemblement des républicains () destiné à lui mettre la pression, en vue de son retrait à la course à la mairie, il est dans une position défensive. Ce week-end, alors que le a envoyé une mission dans sa circonscription, en vue de faire la promotion d’un autre cadre proche de Kandia, ce député réputé proche de a décidé de cracher des vérités. Ci-dessous sa déclaration complète.  Kandia Camara : la guerre ouverte !

Je viens par cette note vous remercier du plus profond de mon être pour votre reconnaissance vis à vis de ma personne. Ce samedi 23 juin 2018 n’est certes pas ma date de naissance ni celle de l’un de mes enfants mais c’est une date qui sera gravée dans ma mémoire jusqu’au jour de mon départ de ce monde éphémère .

Aujourd’hui 23 juin vous vous êtes levés comme un seul homme, vous vous êtes unis comme les doigts d’une main. Oui! vous tous, femmes, vieux, chefs de villages, chefs de cantons, tous les notables, pour dire non à l’émissaire de la ministre Kandia Camara, présent au village, dans le cadre de vous présenter le candidat RDR. Vous avez dit non au choix de Kandia, au profit de ma modeste personne. Vous lui avez dit que je suis et je que demeure le choix de toute la population.

A lire aussi. Affaire drogue au Lycée Sainte Marie de Cocody : « On veut saper le travail de la ministre Kandia Camara »

Après votre réunion, quand un notable m’a fait le compte-rendu, j’ai eu des larmes aux yeux, par cet acte de reconnaissance vis-à-vis de ma personne. L’individu ne reçoit une dimension humaine que par la reconnaissance humaine.

« Kandia Camara, sache que tout finira un jour. Le peu de matériel que tu as finira et nous retournerons tous dans la tombe avec un seul linceul »

Pendant que certains amis d’hier m’évitent pour ma position politique. Pendant que même l’actuel président du conseil régional qui passait de longues heures d’attente devant mon bureau des Deux-Plateaux station Mobile, pour le financement de sa pré-campagne, en 2013 et de sa campagne et qui fait le tour des cadres aujourd’hui pour me dénigrer, quand je pense qu’il n’a pas manqué de me dire un jour après la réception d’une enveloppe consistante que son nom n’est plus Bamba mais plutôt Touré…

Alpha Yaya Touré Kandia Camara : la guerre ouverte !

Pendant que certains que j’ai aidé hier me prennent tous pour leur ennemi, sous prétexte que j’ai changé de camp politique car pour eux, évoquer la souffrance du peuple est relatif au changement de camp politique. Même mon premier adjoint au maire m’a laissé pour des places du et qui va jusqu’à dire que même si Dieu descendait qu’il allait soutenir le candidat de Kandia !

Pourtant en 2013 juste avant l’élection du maire, lui mon premier adjoint au maire, s’était agenouillé devant tous les conseillers et les notables qui ne voulaient pas qu’il soit le maire adjoint sous prétexte qu’il n’était pas bien. Je me rappelle que ce jour, j’étais le seul à vous demander pardon afin qu’il le soit. Rire ! Le … Certains refuseraient même de prendre une simple photo avec moi moyennant des millions.

Pendant que je perdais espoir vous m’avez donné de l’espoir par votre geste de ce matin. Nous sommes dans un monde où il est difficile de trouver des personnes reconnaissantes qui ont du respect pour leur dignité au détriment de leur ventre. Mais parfois on oublie que de la seconde à la minute, Dieu peut toujours faire un changement.

Par votre détermination lors de cette réunion, vous m’avez encore une fois de plus démontré par À+B combien de fois vous êtes des personnes dignes et intègres et que votre dignité est au-dessus de tout. Malgré les propositions des places au Cafop, de vos enfants, vous avez dit non au choix de Kandia Camara .

Au lieu que Kandia Camara s’entête à vouloir m’enlever à la mairie de Gbon, au prix de plusieurs millions, pourquoi ne pas prendre cet argent pour faire au moins un kilomètre de bitume dans notre commune ? Au lieu qu’elle prenne l’engagement ferme de construire le logement du nouveau maire, pourquoi ne pas renforcer le réseau électrique de notre commune ? Notre sœur Massandje Touré n’a-t-elle pas fait bénéficier la ville de Kolia d’au moins 3 km de bitume ?

Au lieu qu’elle décaisse des moyens pour prendre des électeurs à Abidjan afin qu’ils s’enrôlent à Gbon dans le seul but de me combattre à la mairie, pourquoi ne pas réhabiliter par exemple le centre de santé de Gbon ? Au lieu que le candidat promette des places du Cafop au nom de Kandia pour obtenir le soutien de la population pendant cette élection municipale, pourquoi attendre 8 ans pour le faire ?

Kandia Camara, sache que tout finira un jour. Le peu de matériel que tu as finira et nous retournerons tous dans la tombe avec un seul linceul. Là-bas nous rendrons compte à Dieu. Quant à moi, je demeure une fois de plus serein et imperturbable et je prépare la bataille de Sindou contre le caïman.

Alpha Yaya Touré

Billon répond enfin à Kandia : Moi politicien alimentaire ?