Urgent / Parti unifié, sit-in au siège du PDCI, des jeunes à Bédié : « Libérez le PDCI ! »

Sit-in de jeunes du PDCI après la signature par Henri Konan Bédié, de l'accord politique sur le parti unifié, le mardi 17 avril 2018
Sit-in de jeunes du PDCI après la signature par Henri Konan Bédié, de l'accord politique sur le parti unifié, le mardi 17 avril 2018

Parti unifié, sit-in au siège du , à Cocody, ce mardi 17 avril 2018, au lendemain de la signature, par les présidents des six partis membres du RHDP, de l’accord politique, en vue de la création d’un futur parti unifié. N’Gbala Brou Dominique Kouamé, président du mouvement « Espoir 2020 » explique les raisons, dans cet entretien avec IvoireSoir.net

Ngbala Brou Dominique Kouamé et un collaborateur du mouvement Espoir PDCI 2020
N’Gbala Brou Dominique Kouamé et un collaborateur du mouvement

Pourquoi organisez-vous un sit-in au siège du PDCI ?

Nous sommes ici pour contester contre le projet de création de parti unifié dont la confirmation a été officiellement faite et qui balaie du revers de la main le projet d’’alternance en faveur d’un cadre issu du PDCI, conformément à l’appel de Daoukro, qui avait justement émis l’idée de ce projet de parti unifié. Nous ne pouvons pas accepter qu’un pan important de ce grand appel soit royalement ignoré, aujourd’hui. Les militants du PDCI-RDA ne l’acceptent pas et ne l’accepteront jamais.

« nous pensons qu’il est temps pour Bédié, de prendre sa retraite, après les bons et loyaux services qu’il a rendus au pays et surtout à notre parti »

Sur quoi vous basez-vous pour dire que le parti unifié balaie du revers de la main le projet d’alternance, en faveur d’un cadre issu du PDCI ?

Les faits sont têtus. Nulle part, dans le manifeste, nulle part dans les statuts, nulle part, dans l’accord politique et nulle part, dans le communiqué du président de la conférence des présidents des partis du RHDP, il n’est mentionné cet aspect qui reste un préalable, pour les militants du PDCI.

Contre qui protestez-vous exactement, ou ?

Nous protestons contre le président Henri Konan Bédié, président du PDCI et signataire du document.

Les esprits se chauffent au siège du PDCI, ce mardi 17 avril 2018
Sit-in de « Espoir PDCI 2020 » au siège du PDCI, ce mardi 17 avril 2018

Que reprochez-vous à Bédié ?

Nous voulons juste savoir sur quelle base précise il a pris cet engagement et surtout pourquoi il veut faire disparaitre notre PDCI, le PDCI de nos pères, le PDCI ne nos ancêtres. Le PDCI n’est la propriété de personne.

Après cette action, que comptez-vous faire ?

Après cette action, nous demandons un rendez-vous avec le président Bédié. Et au cours de cet entretien qu’il voudra bien nous accorder, nous lui demanderons de libérer le PDCI qu’il a pris en otage et nous lui dirons que nous pensons qu’il est temps pour lui, de prendre sa retraite, après les bons et loyaux services qu’il a rendus au pays et surtout à notre parti.

Propos recueillis par Prince Beganssou

A lire aussi :

Après l’accord Bédié-Ouattara, la JPDCI urbaine : « Rien de nouveau sous les cieux »

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici