Valentin Kouassi (JPDCI) depuis Paris : « Ils veulent brader l’héritage d’Houphouët pour des gyrophares »

, président de la JPDCI Urbaine était, ce week-end à la salle Archi de Paris dans le cadre d’une tournée européenne. Ci-dessous son discours-réponse aux émissaires du RHDP qui était, une semaine plus tôt, dans la capitale française.

Je vous salue, vous qui n’avez ménagé aucun effort en faisant ce déplacement massif pour participer à cette rencontre. Permettez-moi avant tout propos, de vous exprimer les mots de remerciement de notre guide éclairé, de notre père, de celui qui aujourd’hui comme hier, consacre son existence au bien-être des Ivoiriens et au combat pour l’instauration d’un véritable Etat de droit dans notre pays ; j’ai nommé, le président .

Je voudrais joindre à ces remerciements de notre président, les vives salutations du ministre pour cette mobilisation exceptionnelle malgré vos agendas diversement chargés, vous démontrez à l’opinion nationale et internationale, la volonté des Ivoiriens où qu’ils soient, de voir triompher une Côte d’Ivoire rassemblée et réconciliée ; chère au .

Ils ont dû faire appel aux organisateurs de miss Awoulaba pour remplir une petite salle d’à peine 50 places, un parti qui se dit majoritaire mais qui n’arrive pas à mobiliser ; c’est le comble du ridicule politique.

Car face à des individus unifiés pour qui le mensonge est devenu consubstantiel, nous n’avons pas le droit de garder le silence ; nous n’avons pas le droit de laisser prospérer la manipulation des faits qui pourrait aboutir à une nouvelle crise. Vous les avez tous vus, ces derniers jours, ici en France, pour d’après eux montrer le bien-fondé de leurs amicale abusivement appelée parti politique. Ils sont venus tenter d’obtenir la sympathie de la diaspora ivoirienne quant à leur projet funeste de parti unifié.

Mais devant cette fanfaronnade de ces mousquets de foire, vous, diaspora ivoirienne de Paris île de France avez su rester stoïques et dignes. Vous n’avez aucunement fait écho de ce message trompeur et mensonger dont ces 04 messagers étaient porteurs ; les faisant essuyer un revers retentissant ; au point où, malgré les fonds de l’Etat, ils ont dû faire appel aux organisateurs de miss Awoulaba pour remplir une petite salle d’à peine 50 places, un parti qui se dit majoritaire mais qui n’arrive pas à mobiliser ; c’est le comble du ridicule politique.

A lire aussi : Bombet répond à ceux qui critiquent le manque de dialogue de Bédié : « Au PDCI, la porte demeure toujours ouverte »

Cependant, comme vous le savez, la bêtise insiste toujours. Cette fois-ci, c’est leur nouvelle mascotte du RHDP qu’ils ont décidé d’actionner, ils ont décidé, pour vous convaincre, d’envoyer le ridiculement célèbre porte-parole. Celui qui sans n’avoir connu ni fréquenté le président Houphouet prétend marcher dans ses pas ; quelle hérésie!

Jamais une injure aussi avilissante n’a été portée à l’œuvre de FHB que de vouloir brader son héritage politique, le PDCI-RDA pour tout simplement conserver quelques prébendes et gyrophares de la République, au détriment d’une population qui ploie sur le poids de la pauvreté et de la division caractérisée par le rattrapage ethnique…….(gouvernance BEDIE)

J’aimerai dit à que la place du PDCI n’est nulle part d’autre qu’au sein d’une plateforme qui réunira toutes les filles et tous les fils de notre mère patrie afin de célébrer la réconciliation vraie et l’unité.

Le PDCI ne saurait plus s’enticher d’individu dont les dénominateurs communs sont l’ingratitude, l’égoïsme et le mépris des ivoiriens. Que Adjoumani, Anoblé, et fassent preuve d’autant d’ingratitude envers le PDCI, c’est leur problème d’ailleurs on ne saurait s’attendre d’autres chose de la part de ce genre de politiciens. Mais que ces sbires partent informer leur maître-nourricier que les ivoiriens et en tête les militants et sympathisant du PDCI sont déterminés à mener le combat du bien-être de nos concitoyens jusqu’au bout.

Oui le PDCI ne saurait accepter davantage de voir la Côte d’Ivoire ployée et éventrée par les dérives autocratiques d’un régime d’une autre époque, qui ment froidement au peuple. Comment peut-on comprendre qu’après la proclamation des résultats d’une CEI aux ordres du pouvoir donnant 92 mairies au RHDP, le pouvoir puisse raconter ici en Europe qu’ils ont eu 125 communes ? Faux!

Dans ce pays-là on sait qui sont ceux qui ont le cœur remplir de rancœur et de haine ; on sait qui sont ceux qui utilisent la violence sinon il sait qui utilise le chantage éhonté comme arme politique. On sait qui sont ceux qui, pour un oui ou pour un non, jette des Ivoiriens en prison à longueur de journée…( Kamagaté Adama) Adjoumani connait les porte-flambeaux de la haine et de la violence en Côte d’Ivoire. Que monsieur Adjoumani reconnaisse son échec de faire disparaître le PDCI porté par lui, Abinan et Duncan depuis le Golf Hôtel et arrête de s’attaquer au Président Bédié et au SE Guikahué pour leur amour pour notre parti.

Regardez ce qu’ils ont fait pour de simples élections municipales organisées le 13 octobre dernier dans notre pays, regardez ce qui s’est passé à , à , à Koumassi, dans le Gontougo, à Lakota…. Regardez le braquage évité sans bruit au Plateau. Pour de simples élections locales, ils ont déployé une industrie de la fraude et ont mis en route leur armada de violence ; chose qui leur est propre.

Mais si pour ces élections locales ils ont été prêt à pousser aussi loin la barbarie électorale, que penser des élections de 2020 ?  C’est pourquoi nous devons nous apprêter et appelons à la reforme urgente de la CEI. Nous nous donnons jusqu’à la fin du premier trimestre de l’année 2019 pour voir cette reforme effective sinon nous passerons à autre chose. Nous savons, ainsi que tous ceux qui s’intéressent à notre pays la Côte d’Ivoire, que les prochaines élections présidentielles d’octobre 2020, représentent un tournant décisif pour notre pays.

Ces élections, symbole du jeu démocratique, qui devaient être envisagées comme un événement porteur de nouveaux espoirs, doivent remplir les conditions de transparence et d’équité ; c’est pourquoi nous devons agir et la jeunesse agira. Quoi qu’il puisse se dire, et se présager, pour nous au PDCI-RDA, et pour tous les Ivoiriens et citoyens de la Côte d’Ivoire épris de paix et de démocratie, oui ces élections de 2020 sont un tournant décisif pour notre nation.

Mais ces élections sont surtout pour nous pleins d’espoir et de promesses d’une Côte d’Ivoire qui renaîtra de ses cendres, d’une Côte d’Ivoire qui sortira du gouffre d’où elle ne se serait jamais retrouvée, d’une Côte d’Ivoire unie et réconciliée. C’est pourquoi nous ne voulons et ne saurions négliger aucune de ces étapes tout aussi décisives que l’événement en lui-même, c’est-à-dire l’avant 2020. Il faut donc veiller à ce que tout le soit identifié et inscrit sur la liste électorale le moment venu. Il est aujourd’hui de notre devoir, du devoir du PDCI-RDA de surtout veiller à ce que chaque ivoirien prennent la décision et la place qui lui revient pour 2020 et l’après 2020.

A lire aussi : Bédié met en garde depuis Daoukro : Plus jamais, nous ne serons spoliés de nos victoires

C’est ce qui vaut tout l’intérêt de notre tournée européenne de mobilisation et d’information. Nous savons que 2020 c’est maintenant, et l’après 2020 ! Et en plus des exigences démocratiques de l’organisation de ces élections pour lesquelles nous sommes et restons très vigilants et exigeants, nous savons qu’il y a aujourd’hui une guerre de communication pour laquelle nous nous donnons les moyens de sortir victorieux comme pour toutes les batailles menées jusqu’à ce jour et aussi celle à venir. Mais nous, nous voulons apporter l’information juste, celle qui appelle à l’union et à la réconciliation, celle qui annonce l’espoir et la paix et non le contraire.

« Jeunes de la diaspora pour la victoire du PDCI-RDA, aux élections présidentielles de 2020 »

Alors venir ici à Paris et répondre à la question de la contribution des « jeunes de la diaspora pour la victoire du PDCI-RDA, aux élections présidentielles de 2020 » est un réel devoir pour moi. Il s’agirait au vu de ce que nous avons développé plus haut de se demander « Quelle part devez-vous avoir pour l’avant et l’après 2020 mais surtout pour 2020 ? » Il s’agirait surtout de vous demander « Quelle décision devez-vous prendre pour 2020? » C’est désormais connu, autant pour vous que pour moi, pour notre nation et pour tous ceux qui portent en elle un espoir, que nos choix pour 2020 seront pour nous des choix stratégiques, des choix avec de fortes implications, de lourdes conséquences que nous voulons positives.

Et comme tout choix ne peut se faire, aucune décision ne peux être prise sans informations, mais bien sûr d’informations justes, nous le devoir de vous apporter les nouvelles fraîches du pays, et les orientations qui doivent être les nôtres. Nous qui voulons aujourd’hui une Côte d’ivoire unis et réconciliée et non des individus unifiés. C’est de cette manière que votre contribution non des moindres, sera bénéfique à la Côte d’Ivoire. Car la voix de la diaspora, aussi inqualifiable soit-elle numériquement porte très haut et porte une voix très audible pendant les élections.

C’est le lieu de féliciter les organisateurs de cette rencontre mais aussi de tout ceux qui ont porté haut le combat de la survie de notre parti du président Bédié en passant par le ministre Maurice Kakou Guikahué, le Réseau des cadres PDCI Notre héritage et la brave jeunesse de notre parti. Soyez en sûrs, nous irons jusqu’au bout, à la victoire finale en 2020.

Nous sommes donc en mission pour rapprocher la nation de vous et vous rapprocher de la nation afin que vous preniez toute la place qui vous revient.  Je ne suis pas le qui appela le 18 juin 1940 à l’extérieur de la France précisément à Londres à une France libre, mais je viens ici auprès de vous appeler à la Côte d’Ivoire libre.

Valentin Kouassi,

Président nationale de la

Recrutement de nouveaux militants au PDCI : 5348 inscrits en un jour

1 COMMENTAIRE

  1. […] Valentin Kouassi (JPDCI) depuis Paris : « Ils veulent brader l’héritage d’Houphouët … var td_screen_width = window.innerWidth; if ( td_screen_width >= 1140 ) { /* large monitors */ document.write(''); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); } if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) { /* landscape tablets */ document.write(''); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); } if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) { /* portrait tablets */ document.write(''); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); } if ( td_screen_width < 768 ) { /* Phones */ document.write(''); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); } […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici