Wanted / Meurtre d’Aminata Touré à Odienné : Un ancien rebelle intégré à l’armée vivement recherché

Souleymane Doumbia est activement recherché par la police

Le corps sans vie d’, précédemment en service au laboratoire du centre hospitalier régional (CHR) d’ avait été retrouvé, le mercredi 31 octobre 2018 au quartier Kamatéla. Le corps présentait des sévices corporels dans en état de putréfaction très avancé. , un ex-rebelle est activement recherché par les services de Police.

Le sergent Souleymane Doumbia, un ex-rebelle de Touba, incorporé à l’armée et affecté au quatrième bataillon de Korhogo alias ‘’Soul to Soul’’, né le 17 décembre 1976 à Man et domicilié à Korhogo, est activement recherché par les services de la police. Après une enquête ouverte, il est suspecté d’être impliqué dans l’assassinat d’Aminata Touré.

A en croire , préfet de police d’Odienné, lors d’une rencontre avec la chefferie d’Odienné, une perquisition à son domicile de la capitale du Poro, a permis à la police de retrouver les téléphones de la victime. Le préfet de police a fait remarquer que la police a usé de ses moyens en matière d’enquête pour mettre la main sur les téléphones d’Aminata Touré, portée disparue depuis le dimanche 28 Octobre après le service au CHR de ladite ville et retriuvée morte mutilée quelques jours plus tard.

A lire aussi : Largatonvogo (Ferké) : Pris avec la tête d’un éleveur, il refuse de livrer son commanditaire

En effet, ce jour-là, selon sa meilleure amie, Aminata Touré fêtait l’anniversaire de sa fille Nourya quand elle fut appelée d’urgence au téléphone, « dimanche 28 octobre 2018 : Amy fêtait l’anniversaire de sa fille Nourya quand elle reçoit aux environs de 19 heures un coup de fil, pour qu’elle se rende immédiatement à l’hôpital.

Elle coupe donc le gâteau avec sa fille Nourya en classe de 4ème, lui met même un bout dans la bouche. Elle demande de lui garder soigneusement sa part pour son retour ».

L’agent de santé sera retrouvé morte, égorgée, mutilée, les yeux crevés quatre jours après. La police lance un appel à témoin aux numéros suivants : 20 25 00 40 / 07 43 17 18 / 03 48 55 15 / 02 96 97 65 / 07 34 77 48.

Karina Fofana

Aminata Touré, employée au CHR d’Odienné : Récit d’un crime odieux