11 avril 2011, « Dieu seul sait le nombre de coups que j’ai reçus sur le visage » : l’intégralité de l’entretien de Simone Gbagbo avec Macy Domingo

Voici l’intégralité de l’entretien que Simone a accordé à Macy Domingo. L’épouse de Gbagbo raconte dans une vidéo comment elle a vécu le 11 avril 2011.

« Quand je suis allée en prison, j’ai été accueillie par une femme Burkinabè qui m’a accueillie comme sa propre mère. Elle était tout pour moi, c’est même elle qui me protégeait quand les FRCI étaient agressives envers moi.

Je pense que c’était une façon pour Dieu de me dire de ne pas me laisser emporter par la haine, d’éviter la généralisation. Les Burkinabè ont été pour beaucoup dans la crise qu’a connu le pays, laquelle crise m’a mise dans cette situation. Et donc j’ai compris que dans la vie il y’a les bons et les mauvais partout. J’ai appris à pardonner et le pardon m’a libérée ».

LIRE AUSSI: « Le môgô veut faire a tous les prix une 3ème candidature. En 2016, c’est pour cela il a modifié la constitution »

« Je vous raconte un dernier moment qui a été extrêmement dur à vivre pour moi-même. Au moment où le 11 avril 2011, on a finalement dû se rendre. On m’a prise pour m’emmener à l’Hôtel du Golf. Mon mari avait été déjà été évacué à l’Hôtel du Golf. Il m’a fallu traverser la cour. Le véhicule qui devait m’amener était garé devant la résidence de l’ambassadeur de France. Il fallait partir de la cour et marcher jusqu’à ce véhicule. Tout le long de la cour, il y avait des FRCI surexcités, les armes à la main et il fallait traverser ce « fleuve » pour arriver à ce véhicule. Dieu seul sait le nombre de coups que j’ai reçus … sur la tête, sur le cou, sur le visage. Par moment, je tombais ».

Personnalités liées avec l’article