3è mandat et « rattrapage » : Ouattara n’est-il pas en train de mettre la Côte d’Ivoire en danger ? (Sam l’Africain)

Sam l'Africian
Sam l'Africian

Sam l’Africain revient à la charge. Il parle du 3è mandat du président , en mettant en perspective le « rattrapage ». Retranscription intégrale d’une vidéo postée par ses services, sur les réseaux sociaux. 3è mandat rattrapage Sam l’Africain.

Tu as fini, tu as mis le compteur de la Côte d’Ivoire à zéro. Mais pourquoi maintiens-tu encore des prisonniers politiques en prison ? Pourquoi nos parents sont encore en exil ? Si vous avez mis le compteur de la deuxième république à zéro c’est que vous avez fini avec le passé !

A lire aussi. Grave « rattrapage » à l’ENS, Brahima Soro : « Cela ne reflète pas la Côte d’Ivoire »

Dans quel pays au monde, le président de la République est du nord, le premier ministre est du nord, le président de l’assemblée nationale est du nord, le président de la cour constitutionnelle est du nord, le président de la Commission électorale indépendante (CEI) est du nord, le chef d’état-major est du nord, le directeur général de la police est du nord, l’amiral de la marine est du nord, son adjoint est du nord, le directeur des écoles est du nord.

« Vous faites le triple de ce que vous avez reproché aux autres hier. Il a échoué, il a été négatif dans ce pays et il faut qu’il le reconnaisse »

Est-ce que ce qu’il est en train de faire n’est pas en train de mettre la Côte d’Ivoire en danger ? Quand il va partir qu’est ce qui va se passer en Côte d’Ivoire ? Quand on veut nommer un cadre du nord par rapport à sa qualification de ses diplômes, lui-même se sent frustré, il a honte puisque les gens diront que c’est parce qu’il est du nord qu’il  est nommé.

3è mandat rattrapage Sam l’Africain, Ouattara, Bédié et Houphouët

La compétence n’est plus mise en valeur. Le président a bâti la Côte d’ivoire avec tous les ivoiriens, avec toutes les régions de la Côte d’Ivoire. Tu ne peux pas venir faire un gouvernement de cette façon en ignorant les autres parties de la Côte d’Ivoire. Je suis désolé pour lui, il a échoué. Il faut que le problème des 36000 qui se sont inscrits à l’agrobusiness soit réglé.

Ce qui m’intéresse c’est le règlement du problème de l’agrobusiness, le problème des fonctionnaires, la division au sein de l’armée parce qu’aujourd’hui la Côte d’Ivoire n’a pas une armée républicaine. Ce qui m’intéresse ,c’est de régler le problème de cherté de la vie. Parce que ça n’intéresse ni Alassane, ni . Le problème des Ivoiriens ne les intéresse pas, ça ne leur dit rien.

Vous faites le triple de ce que vous avez reproché aux autres hier. Il a échoué, il a été négatif dans ce pays et il faut qu’il le reconnaisse. Ce gouvernement doit partir et va partir.

Propos retranscrits par Prince Beganssou

Devoir de mémoire ENS : Voici la liste des admis au dernier concours organisé sous Gbagbo

Personnalités liées avec l’article