5 juillet 2023 – 5 juillet 2024, un an déjà : Awa Ehoura, la voix qui a marqué des générations de téléspectateurs ivoiriens

Awa Ehoura
Awa Ehoura, ex-présentatrice vedette du JT de RTI 1 © Crédit photo

Cela fait un an ce 5 juillet 2024 que la Côte d'Ivoire a perdu l'une de ses voix les plus emblématiques, celle d'Awa Ehoura Tabitha.

Figure incontournable du paysage audiovisuel ivoirien, l'ancienne présentatrice vedette du journal télévisé de RTI 1 s'est éteinte dans la nuit du mercredi 5 juillet 2023 à Abidjan, des suites d'une longue maladie.

Awa Ehoura, plus qu'une simple présentatrice, était une véritable institution. Sa voix douce et posée, son professionnalisme sans faille et son élégance naturelle avaient marqué des générations de téléspectateurs ivoiriens. Pendant près de deux décennies, elle a rythmé leur quotidien, les informant avec rigueur et impartialité des événements qui marquaient la vie de leur pays.

Une carrière riche et accomplie

C'est au début des années 1990 qu'elle fait ses premiers pas dans le monde de l'audiovisuel, à TV2, sous la houlette de Serge Pacôme Aoulou (SPA). Son talent et sa détermination ne tardent pas à être reconnus, et elle gravit rapidement les échelons.

En 1993, elle rejoint la RTI, où elle devient l'une des présentatrices attitrées du journal télévisé. C'est à ce poste qu'elle acquiert sa notoriété nationale, devenant un visage familier et apprécié de tous les Ivoiriens.

La tombe Awa Ehoura, ex-présentatrice vedette du JT de RTI 1
La tombe , ex-présentatrice vedette du JT de RTI 1 © Crédit photo

En plus de sa carrière de présentatrice, Awa Ehoura a également occupé des fonctions de direction au sein de la RTI, notamment en tant que Directrice de La Première. Elle a également été Conseiller spécial chargé de la Communication de l'ancien Président Laurent Gbagbo.

La rédaction vous conseille

Au-delà de ses qualités professionnelles, Awa Ehoura était également une femme d'une grande rigueur morale et d'une grande humilité. Elle était une source d'inspiration pour les jeunes journalistes, à qui elle prodiguait conseils et encouragements.

Son décès a été une immense perte pour la Côte d'Ivoire et pour le monde de la presse. Un an après sa disparition, son souvenir reste gravé dans la mémoire de tous ceux qui l'ont connue et appréciée.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Mohammed Ouattara

Bredoumy Kouassi Soumaila, porte-parole du PDCI, en conférence de presse le jeudi 11 avril 2024, à la Maison du Parti

PDCI-RDA : une crise interne fragilise-t-elle le parti à un an de l’élection présidentielle?

Alassane Ouattara lors du Conseil des ministres du 26 juin 2024

Lutte contre le changement climatique : La Côte d’Ivoire en quête de plus de 13 000 milliards de F CFA