7 août 1960: Ouassénan Koné se souvient encore du rôle qu’il a joué pour l’indépendance de la Côte d’Ivoire

Le général Ouassénan Koné aujourd’hui à la retraite se souvient de l’indépendance de la Côte d’Ivoire et le rôle qu’il a joué.

La Côte d’Ivoire célèbre son 59e anniversaire de son accession à l’indépendance le mercredi 7 août 2019. Le général Ouassénan Koné se souvient encore des moments forts de cette accession à l’indépendance.

« J’ai descendu le drapeau français et j’ai monté le drapeau ivoirien », confie à APA le général Gaston Ouassénan Koné, ajoutant avoir « fait entendre pour la première fois l’hymne national de la Côte d’Ivoire, l’ ». 

A LIRE AUSSI : Hamed Bakayoko demande l’achat de trois navires de guerre, des drones de surveillance… à Gon Coulibaly

Interrogé de savoir la circonstance qui l’a porté au pied de cette potence, il répond : « J’étais le plus jeune officier ivoirien, j’avais 21 ans, et dans l’armée, c’est le plus jeune qui fait toutes les corvées, donc c’était automatique que ce soit moi ».

« J’ai descendu le drapeau français et j’ai monté le drapeau ivoirien »

Gaston Ouassénan Koné

Gaston Ouassénan Koné, né le 24 avril 1939 à , une localité située dans le Nord ivoirien, est un officier supérieur. Il a été promu général de brigade en 1977, et porte depuis 1979, le grade de général de division. 

Personnalités liées avec l’article