Abi-Daman: « Coulibaly-Kuibiert, un peu trop bavard dans le débat politique donne raison à Soro »

Abi-Daman Koné, SG adjoint du RACI a apporté une analyse de la déclaré du président de la , Coulibaly-Kuibiert qu’il trouve un peu trop bavard.

Déclaration de Coulibaly-Kuibiert:

« (…) Les politiques aiment bien à se faire peur. En même temps qu’ils disent ne pas être de la CEI, ils n’excluent pas d’être candidat à l’élection que la CEI va organiser. Cela veut tout dire. En principe, lorsque vous n’avez pas confiance en un organe, vous ne vous soumettez pas à la gestion de cet organe. En réalité, ils nous font confiance mais c’est un jeu de séduction (…) »

LIRE AUSSI: Doumbia Major: « Bédié est un danger pour la paix en Côte d’Ivoire »

Le commentaire d’Abi-Daman Koné face à cette déclaration

« Il y a des fonctions qui de par leur rôle d’arbitrage dans le jeu républicain, imposent l’obligation de réserve. Et la présidence de la CEI en est une. En la matière, la déclaration ci-haut du tout nouveau et flamboyant président de l’institution électorale ivoirienne n’a rien de rassurant.

LIRE AUSSI: Bédié sur le coup d’Etat de 1999: « Guéi a cité les partis politiques pour qui le putsch a été fait »

Il y a des débats qui relèvent de l’arène politique. Et M. Kuibiert dont la fonction proscrit la politique, devrait laisser le soin à ses mandants politiques de répondre des questions relevant du débat entre politiques Lui a-t-il droit à des commentaires sur la non participation de l’opposition à la CEI et aux réserves de cette opposition sur le dispositif électoral unilatéralement conçu et mis en place par le gouvernement ?

LIRE AUSSI: Soro: « cette petite CEI n’est pas digne du grand Président qu’est Ouattara »

Avouons qu’avec un président de CEI un peu trop bavard dans le débat politique, il y a des raisons légitimes de donner raison à quant à ses inquiétudes de voir cette CEI brûler le pays. Prions pour la Côte d’Ivoire.

Personnalités liées avec l’article