­Les électeurs ivoiriens s’expriment ce samedi 13 août 2018 pour les élections couplées municipales et régionales. Des fraudes déjà dénoncées à .

Cependant, nous ne sommes pas encore dans la mi- journée que des fraudes sont dénoncées dans les lieux de vote dans la commune d’Abobo. « Au vu de la police nationale et de tout le monde, des individus sont postés dans les lieux de votes particulièrement à Anonkoua Kouté, pour remettre de l’argent aux gens, en échange de leurs votes.

A lire aussi : Urgent / Côte d’Ivoire : Le manque de stickers retarde le début du vote dans des localités

Ils lui remettent un bulletin déjà coché qu’il a dans sa poche et arrivé dans l’isoloir, il remplace juste le bulletin avec celui qui lui a été remis par les agents de la Commission électorale indépendante (CEI)», a dénoncé le candidat Tehfour Koné que nous avons rencontré. Selon lui, plusieurs réseaux de fraudes sont mis en place dans plusieurs lieux de vote. « La CEI nous a dit que celui qui n’a pas son nom sur le listing électoral ne doit pas voter.

Mais des gens n’ont pas leur nom sur le listing et par enchantement ont leur nom dans la tablette des agents de la CEI. De plus, des stickers qui devraient permettre de sécuriser le vote sont en rupture. Nous ne comprenons pas», s’est-il indigné. La commune d’Abobo compte 163 bureaux de vote.

Roxane Ouattara

CEI, qui fait quoi dans un bureau de vote ? Tout sur le personnel autorisé