Abus de pouvoir de Rokya Ouattara (sœur du Président) ? « Elle dit que tant qu’elle sera là, je vais mourir en prison »

Rokeyatou Ouattara et Lanciné Sangaré
Rokeyatou Ouattara et Lanciné Sangaré

, un homme d’affaires ivoiro-canadien et directeur général adjoint de est détenu, depuis le 29 janvier 2018, à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (). Selon l’enquête menée par L’Éléphant déchaîné, la plaignante n’est personne d’autre que , sœur cadette du président et jusque-là son associée dans une affaire.

Les faits … Revenu en Côte d’Ivoire en 2016 dans l’objectif de s’installer et de développer ses activités, notamment la création de sa société  » », Lanciné Sangaré va faire la rencontre de Rokeyatou Ouattara plus connue sous le nom de Rokya Ouattara, sœur cadette du président Alassane Ouattara.

L’homme d’affaires se laisse convaincre de surseoir à son projet de création d’entreprise et de s’associer avec qu’elle pour développer la sienne. Les deux seront donc associés dans l’entreprise  »Rama Transit » de la sœur cadette du président de la République.

Une entreprise à capital de 25 000 000 FCFA à l’origine mais qui sera portée à 50 000 000 FCFA plus tard avec l’entrée d’une troisième personne proche de Rokeyatou Ouattara. Selon le conseil de Lanciné Sangaré tout marchait bien jusqu’à ce que Rokeyatou Ouattara décide de remettre la gestion de l’entreprise à son fils. Sangaré accusera d’ailleurs ce dernier de s’être approprié son entreprise personnelle de lavage-autos située en zone portuaire.

A en croire toujours les proches de l’homme d’affaires jeté en prison, celui-ci s’est employé à construire l’entreprise, en dehors de toute implication des autres associés. Alors que l’entreprise commençait à marcher, Rokeyatou Ouattara a fait irruption dans les locaux et a accusé Lanciné Sangaré de malversations.

« Tout cela sans aucun contrôle d’experts », précise un proche du détenu. Après ces accusations une enquête préliminaire est menée par la police économique, sur plainte de son associée. L’homme d’affaires est inculpé. Il sera placé sur réquisition du procureur de la République et sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du 5eme cabinet d’instruction du tribunal de première instance d’Abidjan.

A lire aussi : Côte d’Ivoire, achat de places aux concours : Ce curieux aveu de Ouattara qui trahit son manque de volonté

Plusieurs convocations de la justice à l’endroit de la plaignante en vue d’une confrontation ont été déclinées. Et, toutes les demandes de liberté provisoire de l’accusé ont été rejetées. Dans un courrier adressé au président de la République datant du 13 octobre 2018, Lanciné Sangaré dénonce un abus de pouvoir de Rokeyatou Ouattara. Il révèle qu’elle veut s’accaparer l’entièreté de l’entreprise. « Elle persiste et dit à qui veut l’entendre que tant qu’elle sera là je vais mourir en prison… Lorsqu’elle a su que j’étais admis au bâtiment des assimilés (cadres), elle a exigé qu’on m’envoie au bâtiment C, là où séjournent les grands bandits», a t-il expliqué.

L’Éléphant déchaîné dit avoir joint Rokeyatou Ouattara lundi 19 novembre 2018 pour sa version des faits. «Elle nous a renvoyé au mercredi 21 novembre 2018 auprès de Me Samassi, son avocat. Ce dernier nous a appris que l’affaire étant sur le bureau du juge d’instruction du 5ème cabinet d’instruction au tribunal de -Plateau, il refuse de se prononcer», à indiqué l’hebdomadaire.

, fils de Rokeyatou Ouattara et gestionnaire de  »Rama Transit » lui, s’est montré plus bavard.« Je ne savais pas qu’il avait une société de lavage autos. C’est lui (Lanciné Sangaré Ndlr) qui fait de l’acharnement. Après Facebook, il s’étale dans la presse, qu’il le fasse. L’affaire est en justice. Nous avons toutes les preuves, tous les documents. On n’a pas à se défendre », a-t-il rétorqué.

Notons que Lanciné Sangaré n’est pas un cadre inconnu du parti présidentiel. Il est secrétaire général de base du (), ex-membre de la Jeunesse du RDR, ayant représenté le délégué général dudit parti du Canada, lors du 3ème congrès de cette formation politique. Le jeudi 29 novembre 2018, Lanciné Sangaré sera à son 10è mois de détention à la MACA, à la troisième absence de la plaignante au procès et à un autre refus de sa demande de mise en liberté provisoire. Il est accusé de faux et usages de faux, de complicité, d’abus de biens sociaux et blanchiment de capitaux.

Roxane Ouattara

Sita Ouattara, soeur du président Ouattara entre en politique : Elle sera candidate aux municipales

Personnalités liées avec l’article