ACP : le Kenya appelle à plus de solidarité entre les membres

Le Kenya a appelé le samedi 7 décembre 2019 les États membres de l’ACP à davantage de solidarité face aux défis mondiaux.

Le Kenya a exhorté samedi 7 décembre le groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) à rejoindre un système multilatéral consolidé qui est essentiel pour renforcer la lutte contre les défis mondiaux que constituent la pauvreté, le changement climatique et l’extrémisme violent.

LIRE AUSSI : Bictogo à Soro: « on va demander à Mamadou Touré de lui donner un stage pour améliorer ses connaissances en économie »

William Ruto, le vice-président kenyan, a déclaré que l’unité entre les pays du Sud est essentielle pour insuffler de la vitalité dans les engagements multilatéraux et promouvoir une croissance inclusive, la paix et la durabilité environnementale.
« Nous devons nous engager en faveur d’un multilatéralisme plus dynamique afin de relever les défis du développement durable et de parvenir à une croissance inclusive, à la paix et à la prospérité pour nos citoyens « , a déclaré M. William Ruto.

LIRE AUSSI : Budget de l’État 2020 : Olivier Akoto a donné les raisons de l’abstention du PDCI au vote du projet de loi

Il a pris la parole lors de la 110ème session du sommet du Conseil des ministres ACP qui a été un précurseur du 9ème sommet des chefs d’État et de gouvernement ACP qui se tiendra la semaine prochaine à Nairobi.
Les 9 et 10 décembre, le Kenya accueillera les dirigeants des États ACP qui devraient adopter une déclaration réaffirmant leur engagement en faveur d’un ordre mondial fondé sur des règles.

LIRE AUSSI : Yasmina Ouégnin pleure « tonton Charles Koffi Diby »

M. William Ruto a déclaré que les pays du Sud peuvent tirer parti de partenariats stratégiques, du partage des connaissances, des compétences et de l’expertise pour promouvoir la bonne gouvernance, la paix, la sécurité et le développement vert.
« Nos liens fraternels, ancrés dans l’esprit de la coopération Sud-Sud, accéléreront le développement socio-économique et la coexistence pacifique entre les communautés « , a déclaré M. William Ruto.
Il a ajouté que l’autonomisation des femmes et des jeunes accélérera la réalisation d’une prospérité et d’une cohésion partagées au sein du groupe des États ACP.

LIRE AUSSI : Ouattara échange avec le ministre français de l’Agriculture, après sa rencontre manquée avec Macron

Patrick Ignatius Gomes, secrétaire général du groupe des États ACP, a déclaré que les pays en développement ont l’obligation de promouvoir le dynamisme du système multilatéral en dépit des fractures liées à la poussée des populismes de droite dans les pays occidentaux.
« L’unité et la solidarité du groupe des États ACP sont essentielles pour promouvoir un ordre multilatéral qui garantisse la justice et un développement centré sur les populations « , a déclaré M. Gomes

Personnalités liées avec l’article