Affaire contamination de la fleuve Cavally : Que s’est-il réellement passé à la mine d’Ity ? la SMI s’expliques l’incident du 23 juin

Site de la mine d'or d'Ity à Danane, dans l'ouest de la Côte d'Ivoire
Site de la mine d'or d'Ity à Danane, dans l'ouest de la Côte d'Ivoire. (ISSOUF SANOGO / AFP)

Suite aux rumeurs de contamination du fleuve Cavally par des produits toxiques issus de l'orpaillage, la Société des Mines d'Ity (SMI), filiale du groupe Endeavour Mining, a tenu à clarifier la situation ce jeudi 04 juillet 2024.

Lors d'un entretien accordé à l'AIP, le directeur général de la mine, Soro Drissa, a démenti catégoriquement toute rupture de digue du parc à résidus.

L'incident du 23 juin dernier s'explique en réalité par une défaillance de vanne sur la canalisation. Cette défaillance a provoqué le déversement d'une solution et de boues dans le système de drainage des eaux de ruissellement de pluie, évitant ainsi le parc à résidus.

M. Soro a tenu à rassurer la population sur la situation : « Le parc à résidus a une capacité de 35 millions de m3 et est actuellement rempli à environ 75%. Une rupture de digue aurait eu des conséquences désastreuses, ce qui n'est heureusement pas le cas. »

La rédaction vous conseille

Les responsables de la SMI affirment que la situation est désormais sous contrôle et que des mesures appropriées ont été prises pour éviter tout risque de contamination environnementale. Des analyses ont été effectuées sur l'eau du fleuve et les résultats n'ont révélé aucune trace de substance toxique.

La SMI s'engage à communiquer de manière transparente avec les populations locales et à prendre toutes les dispositions nécessaires pour préserver l'environnement.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Colombe Blanche

Programme de construction de 25 000 logements sociaux à Yopougon

Côte d’Ivoire : 25 000 logements sociaux sortent de terre à Yopougon

Programme de construction de 25 000 logements sociaux à Yopougon

25 000 logements sociaux en Côte d’Ivoire : Beugré Mambé à Yopougon, « les problèmes du logement vont changer radicalement »