Affaire décès élève de CM2 après un avortement clandestin : le CNDH se prononce

Corps sans vie
Corps sans vie © Crédit Photo DR

Le CNDH a exprimé sa préoccupation face à la recrudescence des cas de grossesses en milieu scolaire en Côte d'Ivoire après le décès d'une élève de CM2 dans un avortement.

Selon un communiqué de presse publié le 5 juin 2024, 4 137 cas de grossesses en cours de scolarité ont été enregistrés sur la période de septembre 2023 à mai 2024, soit une hausse de 15,30% par rapport à l'année précédente pour la même période.

Les régions les plus touchées par ce phénomène sont la Nawa (409 cas), le Tonkpi (408 cas), le Poro (254 cas), le Gontougo (253 cas), le Hambol (238 cas), l'Agneby-Tiassa (201 cas), l'Indénié-Djuablin (198 cas), les Grands Ponts (181 cas) et le Cavally (160 cas).

Un cas tragique

Le a attiré l'attention sur le cas tragique de mademoiselle K.D, élève de CM2 âgée de 14 ans, décédée le 21 mai 2024 des suites d'un avortement clandestin. L'auteur de cet acte odieux s'avère être le directeur de l'école primaire publique « Stade de Hiré » où était scolarisée la défunte.

Face à ce fléau qui prend de l'ampleur, le CNDH a lancé un appel pressant à la mobilisation de toute la communauté éducative. Il a exhorté les enseignants, les parents d'élèves, les autorités scolaires et les leaders communautaires à s'engager dans une lutte commune pour réduire significativement le nombre de grossesses en milieu scolaire.

La rédaction vous conseille

Le CNDH a souligné les conséquences néfastes des grossesses en milieu scolaire sur les élèves, tant sur le plan physique que psychologique et social. Ces grossesses entraînent souvent des troubles psychologiques, des arrêts de scolarité et des stigmatisations sociales.

Le CNDH a appelé à une sensibilisation accrue des élèves sur les dangers des relations sexuelles non protégées et les conséquences des grossesses précoces. Il a également plaidé pour le renforcement de l'éducation sexuelle et à la vie familiale dans les établissements scolaires.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Colombe Blanche

L'UNICEF apporte son soutien au Gouvernement pour Renforcer la Protection des Enfants en Zones Frontalières

L’UNICEF apporte son soutien au Gouvernement pour Renforcer la Protection des Enfants en Zones Frontalières

Examen BEPC 2023 en Côte d'Ivoire

BEPC 2024 : le taux de réussite officiel dévoilé