Affaire étudiants radiés des effectifs de l’Université FHB: le cri de cœur d’Innocent Gnelbin

Innocent Gnelbin a interpellé le Président de l’Université FHB sur son refus à donner une suite favorable aux étudiants retardataires.

Des milliers d’étudiants non-inscrits seront radiés des effectifs de l’université Félix Houphouët Boigny, apprend-on. Les Étudiants représentant l’avenir du pays, il convient d’être prudent dans le traitement de ce type de dossier.

C’est la raison pour laquelle nous interpellons le Président de l’Université FHB sur son refus à donner une suite favorable à la requête de ces étudiants retardataires. Leur offrir une nouvelle chance, en prorogeant les délais d’inscription, ne coûterait objectivement rien à l’université.

A LIRE AUSSI : Université de Côte d’Ivoire: « Où va l’argent des inscriptions en lignes », s’interroge Alain Lobognon?

Aussi, lui demandons-nous de bien vouloir s’inscrire dans la dynamique du gouvernement, de l’année sociale, de la politique de construction de nouvelles universités et de recrutement d’enseignants, en revenant sur sa décision.

Nous pensons qu’il faut œuvrer de plus en plus à ce que l’inscription ne soit pas un blocage aux études universitaires et travailler à rendre accessible à tous, le coût des études en général et des recherches en particulier.

A LIRE AUSSI : Une Ivoirienne à Ouattara: « Depuis 8 ans, les Ivoiriens sont malheureux »

Cela passe notamment par des bourses d’études plus conséquentes dans le cadre d’une politique de discrimination positive et aussi par la mise en place d’un mécanisme de prêt étudiant garanti par l’Etat. Investir dans l’éducation, c’est parier sur l’avenir.

Personnalités liées avec l’article