Affaire Gbagbo n’a pas salué Affi aux obsèques de Bédié: voici toute la vérité

Présentation des condoléances du FPI d'Affi N'Guessan à la famille de Bédié
Présentation des condoléances du FPI d'Affi N'Guessan à la famille de Bédié © Crédit Photo SerCom FPI

Laurent Gbagbo refuse de saluer Affi N'Guessan aux obsèques du président Henri Konan Bédié. Gilles Christ Djédjé se prononce.

Nous avons lu avec assez de surprises un poste de Jean Bonin qui avait pour titre :

GBAGBO refuse de saluer AFFI N'GUESSAN aux obsèques du Président BÉDIÉ. LA HAINE ET LA RANCUNE DE GBAGBO CONTRE AFFI SONT-ELLES SANS LIMITE ?

LES FAITS SELON JEAN BONIN

 » Hier, une délégation du FPI, conduite par son président, Affi Nguessan était à la résidence du président Bedié pour présenter ses condoléances à la famille éplorée. Plusieurs autres partis politiques, dont le , conduit par le président Gbagbo y étaient également. Un fait pas du tout anodin a manqué de gâcher cette cérémonie funéraire qui a rassemblé du beau monde. Après la présentation des condoléances, Gbagbo et sa délégation se répartis en saluant tout le monde sauf le Pdt Affi Nguessan et ses collaborateurs, dont les ministres Yapo Atse Benjamen, Touré Amara et Komoé Augustin. Seul, Ahoua Don Mello, en bout de délégation, a pris la peine de marquer un bref arrêt au niveau du pdt du FPI pour le saluer. « 

A partir de ces faits déformés, il s'en est suivi alors un commentaire désobligeant de l'inénarrable Jean Bonin. Un personnage dont on ne peut parler sans rire. Suivons-le:

 » Quelle tristesse ! Haineux et rancunier jusqu'à des funérailles, jusqu'à la tombe, il faut le faire. Les gens du PPA-CI l'ont pourtant devant tout le monde fait. Sans gêne, sans complexe ni retenue. Avec une telle haine dans le cœur, dans sa propre famille politique de gauche, comment peut-on être crédible lorsqu'on dit vouloir réconcilier les ivoiriens ? Que Dieu nous donne la bonne compréhension pour sauver notre pays et surtout qu'il ouvre les yeux de ceux qui sont encore victimes inconscientes de cet autre endoctrinement suicidaire. »

MAIS EN FAIT VOICI TOUTE LA VÉRITÉ

Le Président a la tête d'une délégation du PPA-CI est allé présenter les condoléances à la famille de l'ex président BÉDIÉ décédé le 1er Août 2023.

Précédé de sa délégation qui l'attendait sous des tentes coniques dressées à cet effet, sur recommandation du protocole du PDCI-RDA, le Président Laurent GBAGBO est resté sagement dans son véhicule de commandement avant d'être invité à accéder à la salle tenant lieu de présentation des condoléances.

Dès l'annonce de son passage, la sécurité du PDCI-RDA a fait entrer son véhicule au garage d'où un couloir a été aménagé avec un tapis rouge pour accéder à ladite salle. Toute sa délégation l'a suivi après. Amani N'guessan Michel était son porte-parole pour la circonstance. Après un échange avec la veuve, la famille Bédié et bien d'autres membres du PDCI-RDA, le Président Laurent GBAGBO s'est retiré avec sa délégation.

La rédaction vous conseille

Il est revenu par le même couloir pour accéder à son véhicule. Le Président Laurent GBAGBO n'a donc pas eu le temps d'accéder à l'espace où étaient dressées les tentes coniques sous lesquelles se trouvaient Pascal Affi N'guessan et une partie de la délégation du PPA-CI dont DON MÉLO AHUA.

C'est donc pendant l'attente sous les bâches, avant l'arrivée du Président LAURENT GBAGBO que Ahoua Don MÉLO et d'autres cadres du PPA-CI ont serré la main à AFFI N'GUESSAN.

Le Président Laurent GBAGBO n'a jamais rencontré le regard de AFFI N'GUESSAN au domicile de la famille BÉDIÉ contrairement à ce que Jean Bonin veut faire croire.

Voici donc les faits que Jean Bonin a déformé en sa faveur. Le sieur Jean Bonin fait preuve d'un comique grotesque et démesuré dans sa narration des faits. Il pousse même jusqu'à l'absurde en faisant croire que le Président Laurent GBAGBO devrait chercher coûte que coûte AFFI N'GUESSAN dans cette foule immense de personnes présente au domicile de BÉDIÉ, à l'effet de le saluer en vue de prouver aux yeux du monde qu'il n'a aucune once de haine contre Affi. Quel ridicule ?

Jean Bonin Kouadio, le metteur en scène du jour, n'a même pas pensé au scénario contraire tel que AFFI N'GUESSAN apprenant la présence du président Laurent GBAGBO dans la cour de BÉDIÉ, pouvait chercher à rencontrer son aîné, son ex-mentor, pour des civilités d'usage. Maintenant s'il en avait été empêché par la sécurité et le protocole du Président LAURENT GBAGBO, alors on pourrait spéculer sur l'état émotif du Président LAURENT GBAGBO tel que décrit par le sieur Jean Bonin. Mais, jamais ça n'est été le cas.

Certains membres de la délégation du Président LAURENT GBAGBO, apprenant la version des faits tel que allégués par Jean Bonin, en ont ri sous cape.

Mais sachons-le tout net, Jean Bonin Kouadio n'est pas la préoccupation majeure des militants du PPA-CI. Il ne fait même parti des sujets de discussions aux réunions du PPA-CI.

Il est même considéré comme une personne atteinte d'une altération majeure de son état cognitif. D'une mauvaise régulation de ses émotions qui se manifestent par le trouble de comportement dont il fait constamment preuve. Il a un état de bien-être très perturbé donc le PPA-CI le range désormais dans la catégorie des personnes dont les troubles psychiatriques inquiètent gravement l'opinion.

GILLES CHRIST DJÉDJÉ

Les derniers articles sur YECLO

Written by YECLO.com

Cérémonie d'hommage de la nation à Henri Konan Bédié ce vendredi 24 mai 2024

Titrologie 27 mai 2024 : revue de la presse ivoirienne, Bédié : le dernier voyage

Intervention des pompiers pour un corps sans vie

Drame sur le fleuve Sassandra : Un gendarme meurt en service