Affaire Soro, Ouattara sans détour : « les faits sont là, il n’y a pas de doute sur le projet de déstabilisation »

Alassane Ouattara a affirmé dimanche 2 février 2020 qu’il n’y a pas de doute sur le projet de déstabilisation de la Côte d’Ivoire dans l’affaire Soro.

« La fin de l’année 2019 a été marquée par plusieurs événements, dont le projet de déstabilisation de la Côte d’Ivoire et les faux débats sur la recomposition de la Commission Électorale Indépendante (CEI) … », a déclaré Alassane Ouattara au cours d’une cérémonie d’échanges de vœux avec les militants de son parti, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP).  

« Concernant le projet de déstabilisation de la Côte d’Ivoire, les faits sont là, vous les avez entendus (…) il n’y a pas de doute là-dessus.  Je voudrais saluer la vigilance des forces de sécurité (…) », a-t-il poursuivi en se réjouissant du « soutien ferme que le RHDP a apporté au gouvernement dans le traitement de cette affaire ».

LIRE AUSSI : Les révélations de Soro : « aujourd’hui encore Ouattara me demande de militer dans son parti »

 « Je ne voudrais pas m’étendre là-dessus parce que la question est aux mains de la justice et la justice fera son travail », a conclu le chef de l’État qui s’exprimait officiellement pour la première fois sur cette affaire dite d’atteinte à l’autorité de l’Etat, impliquant M. Guillaume Soro.

LIRE AUSSI : Bombardement de Bouaké en 2004 : un complot contre Gbagbo ? les révélations de Jean Balan

Depuis le 23 décembre dernier après son retour avorté à Abidjan, la justice ivoirienne a lancé un mandat d’arrêt international contre Guillaume Kigbafori Soro, l’ancien président du parlement ivoirien, pour atteinte à l’autorité de l’État, recel de détournement de deniers publics et blanchiment de capitaux.

Derniers articles de l’actualité ivoirienne sur Yeclo.com :

Personnalités liées avec l’article