Affoussiata dénonce la « vacuité des accusations » contre Soro : Adou Richard panique et annonce des précisions ce jeudi 26 décembre 2019

Adou Richard, le procureur de la République de Côte d’Ivoire, anime ce jeudi 26 décembrre 2019 une conférence de presse, relative à « l’affaire Soro ».

Le lundi 23 décembre 2019, Richard Adou à la RTI 1, la télévision publique ivoirienne, avait annoncé l’ouverture d’une information judiciaire contre Guillaume Soro. « Les éléments en possession des Services de Renseignement, dont un enregistrement sonore, établissant clairement que le projet devait être mis en œuvre incessamment, le Procureur de la République a ordonné l’interpellation et l’arrestation des mis en cause ».

LIRE AUSSI: Ouattara échange avec les ex-chefs de guerre de la rébellion sur « l’affaire Soro »

Toujours selon lui, « un mandat d’arrêt international a été requis contre Soro Kigbafori Guillaume, pour tentative contre l’autorité de l’Etat et l’intégrité du territoire national, recel de détournement de deniers publics et pour blanchiment de capitaux ». 

LIRE AUSSI: 1er décembre 2019: Quand Sidiki Konaté avertissait Soro :  » Ta sérénité et ta sécurité résident au RHDP »

Cette conférence de presse annoncée ce jeudi 26 décembre 2019 par Adou Richard survient après la vidéo sur les réseaux sociaux de Me Affoussiata Bamba, collaboratrice de Guillaume Soro, qui dénonce la « vacuité de ces accusations » contre le président de GPS et candidat à la présidentielle 2020.

Personnalités liées avec l’article