Alassane Ouattara : son message sur l’état de la Nation devant le Congrès

Alassane Ouattara lors de son discours devant Congrès le 18 juin 2024
Alassane Ouattara lors de son discours devant Congrès le 18 juin 2024 © Crédit photo Sercom Présidence ivoirienne

Le Président Alassane Ouattara a adressé le 18 juin 2024, un message sur l'état de la Nation devant le Parlement réuni en Congrès, conformément à l'article 114 de la Constitution du 08 novembre 2016.

Le Chef de l'État a indiqué que cette Session solennelle, la 4è du genre, est le reflet du dynamisme et de la vitalité des Institutions de notre pays, et matérialise son souci constant de se conformer à notre Constitution.

Il a fait remarquer que depuis environ treize (13) ans, la Côte d'Ivoire continue de faire chaque année d'importants progrès dans bien de domaines, en dépit d'une conjoncture internationale mouvementée et d'une situation difficile dans notre sous-région. Il a ajouté que ces progrès sont le résultat de son engagement en faveur de la démocratie, de la bonne gouvernance et de l'adhésion des Ivoiriens à la politique qu'il mène à la tête du pays. A cet égard, il a tenu à féliciter l'ensemble de ses compatriotes pour leur confiance.

Il a souligné que l'environnement politique et social est calme, cela, grâce au dialogue politique et social qu'il n'a cessé de promouvoir de 2011 à 2023 ; car, pour lui, la paix, la cohésion sociale, le « vivre-ensemble » et la solidarité sont indispensables pour conduire des politiques économiques et sociales viables et efficaces.

Dans ce cadre, le Président a dressé le bilan des différentes réformes opérées au plan juridique et institutionnel, ainsi que les performances réalisées dans la plupart des secteurs socio-économiques vitaux qui impactent la vie des populations, notamment au niveau de la sécurité, de la diplomatie, du sport, de la liberté d'expression et de la presse, des infrastructures routières et des projets structurants, du transport, de l'énergie, de l'agriculture, des mines, de la santé, du tourisme, de l'éducation et de la formation, de la jeunesse et de l'autonomisation des femmes.

Évoquant spécifiquement les performances réalisées au niveau du sport, il a relevé la parfaite organisation par la Côte d'Ivoire, en janvier – février 2024, de la 34è édition de la Coupe d'Afrique des Nations de Football (CAN), et surtout la belle victoire de notre équipe 2/3 nationale, les ‘'Éléphants'', au terme de cette compétition. Toutes choses qui ont valu à notre pays les félicitations des plus hautes instances africaines et mondiales du Football.

Cette belle réussite de la CAN nous a donné, selon le Chef de l'État, la preuve que lorsque les filles et les fils de notre pays se mobilisent pour un même objectif, chaque fois que la Nation est rassemblée, elle remporte de grandes victoires.

A cet égard, il a réitéré ses rémerciements à toutes les forces vives de la Nation, à tous les Ivoiriens qui ont apporté la preuve de leur attachement aux valeurs de notre devise : Union – Discipline – Travail.

S'agissant de l'électricité, le Président de la République a mis en exergue tous les efforts déployés dans ce secteur et les performances réalisées, tout en expliquant les fondements du récent ajustement à la hausse du tarif de l'électricité. Cette décision, pour lui, était nécessaire pour tenir compte de l'augmentation des coûts de production, dans l'optique de garantir une capacité suffisante d'électricité et d'éviter des délestages.

En dépit de cette hausse tarifaire, notre pays continue d'avoir l'un des tarifs d'électricité les moins élevés dans la sous-région. Toutefois, il a dit comprendre les préoccupations exprimées par ses concitoyens. C'est pourquoi, il a indiqué avoir demandé au Gouvernement de poursuivre ses efforts pour contrôler le coût de l'électricité. En tout état de cause, la stratégie du mix énergétique, avec le recours aux énergies renouvelables comme les centrales solaires et les barrages hydro-électriques en cours de construction, permettra de mieux maîtriser, à terme, le prix du kilowattheure.

Parlant de la cherté de la vie, le Chef de l'État a affirmé que cette question reste bien évidemment une préoccupation de ses concitoyens, qu'il comprend parfaitement. A ce propos, il a tenu à rassurer les uns et les autres quant à son engagement sur la voie de solutions durables à cette problématique.

La rédaction vous conseille

Pour terminer, le Président de la République a indiqué que sa vision pour notre pays reste inchangée. Il s'agit de faire de la Côte d'Ivoire une Nation unie, une Côte d'Ivoire prospère et moderne, une Côte d'Ivoire solidaire.

Mais, pour y parvenir, il a exhorté ses compatriotes à continuer d'œuvrer à la consolidation des importants acquis enregistrés en matière de développement économique et social, de maintien d'un climat de paix, de sécurité et de cohésion sociale.

Il a réaffirmé son attachement à la démocratie, à l'État de droit, au respect des libertés fondamentales et à la consolidation d'une paix durable. Autant de valeurs qui doivent demeurer notre boussole, en toute circonstance.

Notons que cette cérémonie a enregistré la présence de la Première Dame, Mme Dominique OUATTARA, du Vice-Président de la République, M. Tiémoko Meyliet KONÉ, du Premier Ministre, M. Robert Mambé BEUGRÉ, ainsi que celle des Présidents d'Institution, des membres du Gouvernement et du Cabinet Présidentiel, des membres du Corps diplomatique, de la hiérarchie militaire, des Rois et Chefs traditionnels, de la Société civile et des représentants de plusieurs Organisations socio-professionnelles.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Colombe Blanche

Des hommes de l'armée du Burkina Faso

Mutineries au Burkina ? L’armée appelle à la vigilance et à la sérénité

Alassane Ouattara lors du 1er Sommet sur la paix en Ukraine le 16 juin 2024

Titrologie 19 juin 2024 : revue de la presse ivoirienne, Alassane Ouattara, le maître du jeu